Prévention pour éviter une double fracture tibia-péroné

Cher Jacques-Henri Eyraud président de l'olympique de Marseille,

Afin d'éviter a vos joueurs de reproduire la blessure de votre ancien joueur Djibril Cissé moi et mon équipe allons vous renseigner sur les différentes manières de provoquer et d'esquiver cette blessure. Sans le tibia et le péroné la stimulation des muscles de la jambe est impossible.

Afin d'augmenter leurs performances physiques, les joueurs utilisent souvent le dopage. Le dopage est la pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des actes médicaux définis par des organismes afin d'augmenter les performances physiques d'un sportif. Les risques du dopage sont nombreux : le trouble du comportement, l'agressivité, la rupture tendineuse, la déchirure musculaire, l'arrêt de la croissance, et comme Djibril une fracture osseuse, sont les risques quand on consomme des stéroïdes anabolisants. L'utilisation de glucocorticoïdes peut entrainer une fragilisation des tendons des muscles des os la diminution des défenses immunitaires, la rétention d'eau et de sodium et donc le risque d’œdème. Bien que la consommation de ces substances est interdite et illégale, les joueurs arrivent parfois à en consommer.

En vue d'éviter ces incidents il ne faut surtout pas consommer de substances dopantes. L'échauffement est un des facteurs qui permet de réduire les risques.

Conclusion: Un joueur qui n'a pas consommé de substances dopantes peut très bien être victime d'une blessure si il prend un bon coup. Mais il a plus de chances d’être blesser s'il en a consommé.

Mon équipe et moi vous présentons nos plus sincères salutations footballistiques.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.