Loading

Mon ruban rose L'histoire d'une aventuriere

13 Février 2017, Québec

L’attaque du Crabe

Je viens de quitter mon fiancé, encore une histoire qui s'en va fracasser le mur de ma vie. Nous restions ensemble depuis peu, mais disons que c'était la prise 2 dans notre histoire sens dessus, dessous de deux hyperactifs, trop pareils, mais qui s'aiment assurément encore. Ben voyons pourquoi ai-je quitté mon cher fiancé que j'aime au début de mon aventure au Ruban Rose? Hein, c'est quoi ça ?

J'ai eu un verdict de cancer du sein jeudi passé. Mon FA (Fiancé amoureux) m'accompagnait, mon amie Cricri aussi. Suis-je étonné du verdict ? Non. Suis-je déçus? Il faudrait être fou de pensée le contraire. Y avait ma petite voix fatiguante qui me chuchotait la vérité voilà: J'ai un cancer du sein, il a attaqué un ganglion selon mon vieux Docteur aux aires cool. Avouez que ça aide à diriger le tout. Bref, lui il est sur le choc, moi, je sais pas trop, une de plus que la vie se charge de m'épaissir cette pile d'affaires poche qui ponctue ma vie depuis quelques années. Quand je pense que tout va bien et qu'enfin la vie est douce et bien cette gentille vie aventurière me fou une autre bataille d'angoisse. La salope. Bref, mon FA sur un ton de pitou piteu commence à te faire sentir que ta vie d'aventurière est trop toffe pour lui, et de gérer ça en plus... ça devient trop dure......les enfants, heuuuuuuuu, désolé j'ai un bogue. De que ser que le monde est faite pour l'amour du ciel....?????? Mais y a une chose, j'ai été conséquente...oui, oui, Pis moi je dois garder le sourire, être compréhensive, patiente, avec Monsieur FA pour sa rechute. Stop, Stop, Stop, ce n'est pas un cancer du cerveau que j'ai, c'est un cancer du seins.... donc j'ai encore ma tête. Alors, bye bye Monsieur Ex-FA. Jupiter que je suis écœuré.

Bonne nuit j'suis plus capable.

Mme L'aventurière au ruban rose. C.

15 Février 2017

La tournée des Grands Ducs version hôpital

Ma première étape vers la chimiothérapie est complété. J'ai plus de stérilet. J'peux vous confirmer que j'ai pas juste mal au ventre. J'ai mal à mon petit cœur. Ce n'est pas que j'veux me plaindre mais la colère envers la vie que je ressent, cette petite garce qui s'archarne sur moi depuis quelques années et moi qui se relève continuellement avec le même désire naïf que j'approche de la sérénité d'une vie paisible avec un bon amoureux, une vie familiale dynamique, une vie professionnelle enrichissante humainement. NON, NON....ben voyons, Ben NON. Tout se que j'ai le goût c'est tout foutre en l'air, lui dire à cette garce de vie; "Tu veux ma peau, ben prends la donc. Laisse mes Enfants en dehors de cela. J'en peu plus. " Le stress de mes finances, mes amours qui finis en queue de poisson, mes mauvais choix professionnel, ma santé mentale qui me torture, mes combats à toujours m'améliorer en tant que personne. Même pas moyens d'avoir la foutu paix. Je suis révolté par ce salopard de Crabe, ce cancer du sein n'est pas le bienvenue.

Le 13 mars 2017

Pas de nouvelle, bonne nouvelle que tout le monde disent. Dans mon cas, ça veut rien dire surtout avec tout se qui se passe dans ma vie, dans mon corps avec cette première chimiothérapie qui est supposée me sauver la vie.

J'ai refusé le casque frette...ben oui, le truc qui en principe fait ralentir la perte de cheveux et j'ai bien dit ; ra-len-tir, rien d'autre. Le seule centre de traitement qui l'offre encore dans la région. Selon la gentille infirmière qui nous a donné notre cours sur l'ABC de la chimiothérapie.... Ouais, je me suis dit que ça pourrait-être pratique...bref, Je respecte ceux qui désir le mettre. Pour moi c'est non, pourquoi repousser se qui va finalement arriver ? Alors, je fonce, je m'assume, avec mon plus beau sourire comme image extérieur. JE suis une femme forte encore. L'intérieur est tout autre, la peur, la rage, la tristesse toutes l'équipe au grand complet du côté sombre et négatif que l'être humain est capable de rassembler en tout cas en se qui me concerne je peu être très dynamique quand je veux. Imaginez moi, rentrer dans la salle de traitement, toutes les chaises sont placés autour de la salle, des dames d'un certain âge installés pour la plus part avec leurs couvertures monté jusqu'au cou toutes munit de leurs chapeaux bleu royale congelé à -25 degrés Celsius. Les bras me tombe, je me dit tout bas: Je vais encore passer pour la petite rebelle de la gang, celle qui veut pas faire comme les autres..... je cherche en vain du regard une personne sans p'tit casque bleu frettes mais non personne.....C'est pas grave voyons l'aventurière té capable, t'aime pas geler, tu aime être le plus confortable possible dans cette histoire qui torripile déjà, tu vas pas en plus te faire suer avec un tit casque frette ????? Franchement, heu non là. ( Tiens, ma petite voix avec son ton désinvolte, de je m'en foutisme totale me répond maudite fatiguante le pire c'est qu'elle a raison.) Je fini par l'écouter les dents serrées.

2 heures, rien de moins, ça paraît pas de tit casque bleu royale. Je me sens comme avoir pris le thé au Starbucks lors d'un après-midi ensoleillé d'hiver entrain de placoter avec mon amie d'enfance...c'est tout près de la réalité... Nao est là me parle de tout et de rien, me fait ventiler, je passe cette première chimiothérapie haut la mains. En plus d'être d'attaques pour un bon petit déjeuner dans un resto....AAAAAHHHHH que j'aime ÇA l'action MOI....dans l'auto, je me sens bizarre, comme si je venais de fumer un joins sans l'avoir fait... les paupières lourde, la bouche en guenille. J'ai faim alors let's go.... rien ne m'arrête.....je devrais feeler cocooning time mais non. Je suis pas possible.

Une chance que j’ai l’occasion d’aller chercher du réconfort chez mon frérot en Beauce. Voici une des rares photo que nous avons de nous collés. Ouais vous savez se que sais; frère et sœur c’est pas toujours rose bonbon. Mais se temps, est marqué par le privilège que la vie nous donne en se donnant la peine de le savourer pleinement. Merci mon petit frère d’être à mes côtés, dans mon aventure rose.

Mais le temps, l'action me rattrape rapidement, la fatigue aussi, tiens celle là me manquait pas pentoute. Je reçois tant d'encouragements je me sens coupable que ça me remonte pas plus le foutu morale. Y a vraisemblablement une barrière entre moi et les autres que je m'explique encore mal. Je devrais me battre pour mes enfants mais ça m'alimente pas, je suis dans la culpabilité plutôt de leur faire subir encore un autre événement poche. Désolé mes amours, maman les magasines pourtant pas, j'aurais tant souhaiter autrement pour vous mes amours. J'arrête pas de penser que je ne pourrai encore pas vous apporter dans notre chère Gaspésie, à Métis-sur-Mer encore cette année et ça c'est dure pour le coeur de votre maman. J'suis tellement tannée, je prie pour un miracle cet été.

L'aventurière au ruban rose le coeur dans la bouette.

Samedi 18 mars 2017

Sky the limit.....ça paraît tu que je remonte....2e semaine qui s'entame la fatigue est là pour me rappeler que je dois assoire mon popotin sur le divan pour me reposer... heuuuuu de quoi.... Vous l'aurez deviné je suis un tit bout qui BOUGE, le cerveau arrête pas une minute, une TDAH en pleine puissance. Alors voici le topo: Maman de deux beaux enfants, seule, avec un foutu cancer (non je ne l'accepte pas en-co-re) hyperactive, avec une personnalité limite, ouch. Je me soigne ne vous inquiétez pas, y a rien de facile et je le sais, mais je persévère encore et encore à vouloir aller mieux. Ah oui, les maux de coeur sont presque parties... YESSSSSSSS..... mais le Café me tombe sur le coeur, au secours, jamais j'aurais pensée qu'un jour cette boisson réconfortante allais me tomber sur l'estomac. Je me suis rabattue sur le thé de chez David's tea.... petite pub gratuite, le thé " Menthe nord-africaine" est un pur Délice et sauve mes matins le coeur sur la flotte. Les maux de tête me visite eux en fin de journée, alors je me suis équipé d'un masque en billes de gèle que je mets au congélateur et applique presque tout les soirs sur mon jolie petit frond....ouais pas sur les yeux j'aime pas ça.....avouez je suis bizarre hein..... BAh pour certains ils disent que ça fait mon charme tsé!!!!!! Hihihihihi. Bon je retourne à ma balayeuse j'ai une gang de moutons et de graines de toasts et de choses non identifiables sur mon planché à ramasser.

Bizou de votre aventurière au ruban rose la couette dans les aires.

Mercredi 21 mars 2017

Jour d'entraînement de l'aventurière au Ruban Rose...

La clinique du sein à l'hôpital du CHUL - Saint-Sacrement, est une véritable petite ruche et lorsque l'ont se donne la peine d'explorer cet environnement bourdonnante de possibilitées les chances d'être abandonné avec notre baluchon d'angoisses, de craintes, et tout se que l'on peut y mettre dans notre aventure ruban rose, se trouve une petite abeille prête à faire du miel doux et soyeux avec cela. C'est comme cela que je me suis sentie aujourd'hui en allant voir ma kinésithérapeute Caths la petite abeille aux ailes fines, énergique malgré le frette horrible qui régnait dans son petit bureau. Sérieux là, la vieille ruche de Saint-Sacrement, c'est vieux..... oui, je sais je suis à Québec, dans une vieille ville d'Amérique du Nord, mais jupiter le poseur d'alvéoles c'est pas rendu à cet étage oufffff, une chance que je faisais du tapis roulant pour me réchauffer mais la pauvre petits abeille Caths, elle, je me demandais si ses petites pattes allaient pas devenir bleu.....bref bonne nouvelle, à la séance d'entraînement elle était correcte.....fiou!!!

Résultat de mes performances athlétiques .......heu j'en vois quelques un qui rient là là.... bah allez, allez, riez c'est légale mais je peux vous dire que je ne suis pas si pire que ce-la-bon. Un IMC de 26%......je suis au dessus du 25%, BON, de 1 bébé %, se qui explique l'étrange poids sur la balance, heuuuuu, OUI, étrange, je m'explique encore mal mes 160lbs.....VLAN, je l'ai dis....j'suis pas gêné, nooooooonnnnn, je fais du dénie, tout simplement, bon. Alors, un appel à la nutritionniste demain s'imposera.... une autre abeille qui travaille pour mon petit baluchon rose, rien de moins. Le meilleure, je vous l'ai gardé car je suis au top de la forme cardiovasculaire, non mais mon coeur s'accroche bien plus de se que je pensais.....brave petite bête ce coeur de 40 ans. Si non j'ai une tension artérielle qui a fait blêmir ma Kinésithérapeute (170-180) et moi avec mon sourire de tannante qui lui demande tout bonnement, "Le DEA est tu proche?" Bon, j'avoue la face lui a descendu mais avoué qu'elle est bonne pareille....? Non? Bon elle a reprit ma tension qui était stable dans sa hauteur, mais stable....elle se rassurait je crois. Bref, j'ai eu mon okay pour participer au groupe de conditionnement physique avec pleins d'autres aventurières comme moi qui ont entre 30 et 60 ans ( la madame de 60 ans est venue me voir pour me le dire....j'ai trouvé sa cute et gentil de sa part.) En résumé, sapristi, que j'ai pas de coordinations, concentration ....... ouffff y faut pas avoir peur du ridicule dans mon cas, et vous savez? Cela fait partie de mon charme voyez vous. Hihihihihihi...... D'ici là, je dois me trouver un tapis, je vous laisse le soin de deviner la couleurs....pis des élastiques pour me pratiquer, oui, pratiquer ma coordination non coopérative, cette traite ne vivra pas longtemps. Allez....je me couche mon corps me réclame sous la pancarte Lit de "l'aventurière en feu et son ruban rose."

Bizou mes chères et chers amis.

Mme L'aventurière au ruban rose athlétique. Riez, Riez.... vous allez voir.

Vendredi 31 mars 2017

Ces photos ont maintenant 8 jours exactement, c'est fou comme le temps passe vite. Ce moment de bonheur, de liberté que je ressent à chaque fois que je quitte le salon de Nicko et Mick, deux gars incroyable qui partage ma vie un moment au 2-3-6 mois...ouais.....6 mois vous imaginez...ce fût le plus long je crois, trop absorbé par mon travaille en Santé, c'est fou quand j'y pense....même plus capable d'aller voir mes deux gaillards, avec qui les tabous y en a pas ben ben.... Ouffff !!! Maintenant ça va être différent car le foutu crabe, sans me le demander (hypocrite va) a repris une partie de moi-même sans crier gare le lendemain de mon passage chez eux. Les prochains jours furent encore pire, pleurer dans ma douche en silence ramassant mes mottes de cheveux qui tombe, la douleur que je ressent au cuire chevelu, bref j'avais mal au cheveux oufff et c'est pas parce que j'avais pris un verre de trop, ooooh que non, c'est douloureux. Tu te lave la tête sur le bout des doigts en grimaçant tellement ça fait mal en plus de voir que tes cheveux se sauve de toi dans le fond du bain, y a de quoi brailler dans la douche un bon coup. C'est lorsque j'entends un " Maman, es tu correcte?" Oups, mon fils, okay ma grande, prend un bon respire, et essaye d'être convainquante..... "oui, oui, mon tit coeur, maman va bien!!!!" Dans mon coeur, dans mon être je vie une foutu étape dans mon aventure au ruban rose mais ça va, je gère, je gère.... Jupiter que ça fait chier, merde j'arrive du coiffeur putain......AHHHHHHHHHHH, j'ai pas d'répit dans cette vie!!??????

Je vais essaye de faire de quoi avec mes cheveux, dimanche, lundi s'allait encore, mais mardi jours de ma chimiothérapie, là non, je veux pas faire faire une crise de coeur à ma belle amie Cathy-Cathy, je m'arrange avec un Bonnet gris question que tout fit ensemble....c'est notre dada à moi et Cathy-Cathy, Girly jusqu'au bout des doigts, dans toutes situations...je vous jure que l'hôpital peut-être plate en viarge...ben oui hein ont va pas là pour un 5 à 7 heinnn.....remarque c'est pas fou le temps de ma Chimiothérapie, hihihihi, pas avec de l'alcool mais non, mais avec plus des trucs à boire rigolo question de casser l'atmosphère peu cocooning de l'endroit.....J'en parle Cathy-Cathy.... nous pis nos idées ouffff Ministre Barrette attache ta tuque, y a deux femmes en feu qui ont le goût de te piquer une Tite jasette sur la salle de chimio.

L'aventurière aux idées farfelues rose. C.

Dimanche 2 avril 2017
Le courage d’affronter les nouveaux regardS

Maintenant, je laisse les regards se poser, leurs laissant une image propre à eux. Mon image que je dégage pour ma part sera celui du courage, de l'acceptation de ma condition, l'espoir et l'amour de soi.

Attache ta tuque avec de la broche

Les papiers, y en as tu des papiers, des infos bizarres (Le chômage maladie), j'ai eu trois appel en raison d'un appel par semaine pour la même question. La dame de la troisième semaine, j'ai eu peur sincèrement d'être dans un cauchemar tellement les questions qu'elle me posait me faisait plus penser à un interrogatoire à la FBI qu'a une demande d'assurance chômage maladie. C'est rien, LES formulaires d'assurance invalidité, maladies grave que j'avais pris avec mon auto viennent de Vancouver et en 6 copies différentes pour chaque acteur dans ma vie (Moi, l'employeur, la banque, le concessionnaire, le médecin traitant celle là nous donne chaud) c'est pire qu'une demande de passeport....) Demain, je relaxe devant deux formulaire sur deux recherches différente...aaaaaahhhh que j'aime ça les défis. Jupiter que j'ai le don de m'en mettre sur le dos. Je dois apprendre à dire non à mon impulsivité se qui doit être une résolution pour 2017, oui, je sais, nous sommes en avril, mais il n'est jamais trop tard pour se reprendre et changer les choses dans notre vie??

L'aventurière en papiers, couleurs rose bonbon C.

Dimanche 13 mai 2017

C'est le vide, dans ma tête, ou est ce se questionnement que nous avons peut-être à mis chemin dans les traitements de chimio. Je regarde des photos de moi avant toute cette aventure Ruban Rose, et je me reconnais plus, c'est qui cette fille là? Y a de quoi qui a changé et je crois sincèrement que c'Est ma vision de la vie en générale qui vient de prendre un virage à 360 degrés. Ma culpabilité que j'avais pour des trucs sans trop d'importances vient de mourir. La vie, la santé, l'aspect, s'assumer dans l'état que nous sommes....mon coco je l'aime BON.... même si mes cheveux me manque. Mourir, j'y pense, avoir l'impression que tout cela repose sur ma vision de mon aventure Rose ça aussi j'y pense....Pas que j'ai pas d'Espoir, que j'ai le goût de jouer la game de la fille insécure, ben non voyons mais vous dire que j'y pense pas seraient vous mentir en maudinne par exemple.....Je suis une guerrière, ouiiiiiiiii, mais je suis loins d'être parfaite j'ai mes peurs, mes angoisses.....je suis même rendue que je fais attention à se que je dis de peur de l'attirer parfois. Non, je deviens pas folle du contrôle, loin de là mais je commence à porter plus attention aux pouvoirs des mots en Jupiter par exemple.... oui, oui J'ai le choix entre deux transites et chacun à sa propre destination à moi maintenant de choisir lequel. Je suis rendue là.

Mercredi 24 mai 2017

Chimio & cie

Les traitements de chimiothérapie, j'ai voulue vous en parler en bloques pas qu'ils sont tous pareils, loins de là, chacun a sa propre histoire, sont piquant..... sans trop jeu de mots...elle était facile celle-là. Celle qui a eu le plus de piquant fût sans contredit celle ou j'ai eu l'impression qu'ils testaient leurs matériels d'aiguilles. Oui, pour que je sois encore plus chanceuse la charmante infirmière Stagiaire pratiqua une technique assurément efficace pour savoir si la veine tenais le coup ....je vous avertie cœur sensible, ici je ne ferai pas dans la dentelle. Bref, la technique utilisée est d'injecter du chlorure de sodium et si la peau gonfle c'est très mauvais signe...et si en plus la patiente pousse un léger cri de douleurs accompagnée d'une grimace douloureuse c'est encore plus mauvais signe. JU-PI-TER que ça fait mal CALVAIRE.....je me suis pas fâché après noooonnn j'étais préoccupé au retour normal de mon poignet de un, et de deux, pourquoi ma belle Cathy-Cathy est pas là bordelle????? Ah oui, lorsqu'il nous pique, l'accompagnatrice ne peut rester pour éviter les pertes de consciences.....grrrrrrrrr....Aye, si elle est avec moi c'est que j'ai peut-être vérifié ces capacités d'endurance psychologique....tsé!!!! Donc, complètement en train de flipper sur la situation, la charmante stagiaire pars se recentrer sur une autre madame en chimio...elle butine d'une madame à une autre me laissant seule avec mon mal de chien... mon poignet qui descends pas assez vite à mon goût....mon amie qui n'est pas là....la dame qui placote avec le séduisant pharmacien.....bien franchement mon objectifs n'étais pas de reluquer le monsieur à côté de moi mais plutôt de trouver une infirmière moins dans le jus pour aller chercher mon amie. Je sens que l'angoisse monte, je me sans abandonné sur le bord du chemin. Un Éclair de génie arrive enfin (il était temps ma grande que tu allume) mon iPhone sur moi, je me dis et si je criais à l'aide en la textant...ben oui hein, Let's go fefille soyons clair dans notre texto: Au secours Cathy, arrive vite!!!! Bon c'est un peu dramatique mon affaire mais là, j'ai besoin d'elle. Réponse : es tu sûre que je peux venir ??? Oh juste ciel, pour vrai....???? Vous devinez que ma réponse fût assez expéditive du genre : OUI.

En la voyant, je me suis mise à pleurer. Je voulais que tout se passe bien, mais ça n'allait pas bien, pourquoi y faut que ça accroche mon affaire...??? Pour me rendre plus forte? Non mais mon but c'est pas devenir une super héros de la chimio moi là, mon but c'est de sortir de cette aventure avec tout mes morceaux. Bref, le résultat de cette pérépécis fût que maintenant il savent quelle aiguille prendre pour ma peau dure et mes veines qui font les agaces.

Autre chose, entourez vous, oui, c'est le temps de vous servir de vos amis facebookeux, dis te le autour de vous: J'ai un sapristi Cancer, j'ai besoin d'aide....bon, j'en vois qui ont l'air de me regarder avec des gros yeux... heuuuu ouiiiiiiii je suis pas très forte pour demandé de l'aide, oui j'ai tendance à n'en mettre sur mes épaules car j'ai été élevée ainsi, système Débrouillardise, volonté, persévérance, effort...mais parfois dans certaines situations il faut se laisser le droit d'être aidé, oui, le droit d'avoir besoin des autres et mettre cet orgueil de côté. Jenny, Cathy-Cathy, Virginie, Naomi, mon amie Christine, me l'ont tant répété. Bonne nouvelle ça commence à rentrer dans ma tête dure et luisante....hihihihi présentement du moins. Chaque traitements de chimiothérapies est composées d'une part d'aventure rose bonbon aux fraises et parfois d'une part de réglisse noir à l'anis....(heuk, j'aime pas ça) parfois de pétillante à faire perdre sa gomme hein Cathy-Cathy.... hihihihihi.... qui aurait cru que l'expérience chimio allait être si enrichissante? C'est parce que je le veux bien car si non cela n'aurait pas de sens, du moins pour moi.

Depuis, chaque traitements à partir de cet événement, ma personne accompagnatrice ne me quitte plus lors de la pose du cathéter, elle me parle de la pluie et le beau temps, me tiens la main, tout en prenant soin de vérifier la solidité de celle-ci (Désolée encore Cathy-Cathy pour ta main qui est devenue rouge-bleu...) ouais, je supporte mal la pose du bidule transporteur aucunement aérodynamique.

Samedi 27 mai 2017

Les cheveux magiques

Mon fils : - Maman, quand tu mets tes cheveux est ce que tu es encore malade? Moi: Tu sais mon trésor, quand maman mets ces cheveux elle a encore ce cancer, mais ce sent juste moins malade...ça lui fait du bien. -Mmamman, tes cheveux y vont repousser quand? Moi: bientôt mon coeur....en juillet pour les vacances. -Maman, je t'aime plus que le ciel......... moi: hummmmmmm, moi aussi mon tit coeur d'amour, moi aussiiiii.

Mon fils: - Maman, quand tes cheveux vont repousser, est ce que ça veut dire que tu saura plus malade? Moi: En plein ça mon coeur, ils vont enlevée se qui reste de la maladie et maman va retrouver ces cheveux et son travail.

Je banalise beaucoup la situation pour les enfants car je crois qu'ils n'ont pas besoin de savoir la gravité, l'impact que cela en n'est réellement... car dans les faits...les risques de récidive sont important. Je ne serais pas à l'abris, le petit nuage gris me suivra pas trop loin, ma résilience, fait face aussi à un besoin de vivre, foncer vers l'aventure, profitez de chaque moment si précieux. Ma vie est imparfaite, elle l'a toujours été, il faut l'accepter, se retrousser les manches et continuer notre chemin.

Ma fille quant à elle, jeune adolescente bourré de points d'interrogations dans sa caboche, cette jeune fille s'assure que je n'oublie surtout pas ma casquette ou ma perruque brune. La peur d'attirer trop de regards, la hantise du jugements des autres fait partie du quotidien maintenant de notre famille. Ma belle princesse à honte de moi! C'est le coeur serré que je le dis aussi frette sec. Mon égo de maman qui souhaite tant que ses enfants soit fière d'elle en prend pour son rhume. Je garde le sourire, je vire cela en blague, rie de la situation et porte ma casquette avec le sourire, je fonce, je me résille et me dit que bientôt se ne sera qu'un vague souvenir. Caché au fond de moi, mon coeur de mère est triste et pleure silencieusement, seule dans un coin, loin des regards de mes enfants. Qu'ai-je fais de si mal pour mériter cela? Moi qui a le coeur sur la main, qui a aucune malice.... AAAAAHHHHHH, pis merde, pourquoi ce poser la question? Je fonce, je continue mon chemin et garde l'espoir de jours meilleures, car OUI, j'ai cette petite voix qui me dit: ( AH ben celle là..... Longtime no see !!!!) Eh, eh ma grande lâche pas, t'ai forte, grimpe la cette foutu montagne, t'en a vue d'autre. Ose comme jamais, fait confiance en la vie, fait TOI confiance une bonne fois pour toute. Jupiter, elle ne m'abandonne pas cette petite voix....

Votre aventurière rose, l'escaladeuse de montagnes. ;o) xx

Vendredi 9 juin 2017

Taxotère mon calvaire,

Ne soyez pas si vexé par mon mot sacré s'il vous plaît....car effectivement cela fût une expédition qui sentait le chauffé....et plus.

Pour les néophytes, le Taxotère est l'un des traitements très courant pour traiter plusieurs Cancer dont celui du sein. L'une des molécules (imaginez une bulle ) importante viens d'une feuille de l'if européen et ce traitement existe que depuis 1989. Très toxique pour la moelle osseuse, qui engendre une diminution des neucocytes (une partie des globules blanc) cela fait partie de votre système immunitaire, des réactions d'hypersensibilité, enflure (Oedème) et lorsque ce chère produit agis un peu trop intense, une sensation de brûlure interne sur tout le corps, comme un coup de soleil version intégrale agis, c'est plusieurs jours de torture qui s'enclanche. Tes narines sont en feu et saigne comme un bon rhume de sinus, ton visage, ta bouche veulent partir pour l'Alaska, et je vous épargne les détails pour les parties intimes. Une vrai dinde au four. Hihihihi, je la rie mais j'étais loin de rire à ce moment-là. Vous savez, je suis forte mais là...... l'ascension sur le bord du précipice des douleurs commençait à me faire craindre une chute..... n'écoutant que ma charmante petite voix, j'appelle la pharmacie en oncologie. Oui, bonjour, je suis Christine Roussel, je suis entrain de cuire comme un petit poulet!!! Est ce normal? Mes narines sont devenue une rivière de sang et mon corps un champs de Fraises en plein juillet!!!! Est ce normal? La bonne nouvelle, ça l'était pas du tout, autre bonne nouvelle, je disais adieu au Taxotère car d'après eux ce con de traitement n'était pas fait pour moi. Naïvement, je me suis dis: Bahhhh, il me reste que deux traitements, et tout le planning des prochains mois en tête , Let'go ma grande il t'en reste que 2 malgré un changement de Chimiothérapie.......NON, ma belle bulle fût éclaté par le big boss Docteur B, oncologue. Moi, encore dans les vapeurs de ma bulle d'illusions j'entendit seulement 9 semaines, opération, radiothérapie, Bla, Bla, bla.... rendu dans mon auto le réveil fût brutale ......!&?$*%$@# , merde, merde pis remerde..... mes cheveux, mon travaille, ma vie??!!!!???, j'ai pas juste ça affaire moi être malade ! J'ai étudié fort en santé pour me sortir de ma caverne de bouillie. Ma famille, mes enfants...... l'impact, je l'ai eu comme une foutu claque derrière la tête. Je hais ce crabe qui dévore mon corps. Je n'ai presque plus de sourcils, mes mains me font souffrir, mon visage encore sensible, engourdie et je dois encore endurer cela pendant 9 semaines???????? J'ai cette chance incroyable d'avoir ma famille, mes amis (es), un amoureux, j'en ai pas d'amoureux....je m'en donne pas le droit mais à suivre... Pour l'instant j'ai cette montagne que je dois monter.

Votre aventurière rose en pleine ascension dans les montagnes Russes de la vie. Xx

Chimio version Filles folles & rebelles

Samedi 10 juin au 1 août 2017

Qui a dit qu'ont pouvait pas s'amuser en chimio??? C'est ma chère amie Cathy-Cathy qui m'a fait réaliser cela. J'avais beaucoup de misère à chaque séance de chimiothérapie car une angoisse se crée lorsque je m'assois dans se fauteuil censé être rassurant, cette salle où l'on attend notre dose de guerrières médicale attanquant tout sans distinction sur son passage. C'est morbide hein!!!??? Alors si je vous dis que nous nous sommes présenté un fois avec nos chapeaux de Père Noël et notre kit de la parfaite réception Noël du campeur, ou portant avec aucune gêne des colliers de fleurs hawaïen, ou une petite séance agréable de doudoune, massage, manicure en plein traitement de chimio cela devient d'une évidence même que je ne voulait pas mourir de peur, et d'angoisse et que chaque moment passé sur cette foutu chaise allait être un événement hors norme, un brin fofolle, un brin rebelle avec mon café Amarula....en passant mon amie Cathy-Cathy fait les meilleures cafés Amarula...hummmm ça relaxe une femme en traitement croyez moi...hihihihi... Certainement que nous faisons flipper les infirmières avec nos idées frivoles mais avouez que cela aide à faire passer le stock qu'il m'injecte dans les veines pour tuer ce traite de crabe au aire de gignole tueur en série aux pattes éguisé !!!!!

Même l'Ex-FA (l'ex-fiancé) bahhhh oui lui, de retour dans le décor de ma vie .... m'apporté sa dose d'humour, en m'accompagnant dans mes péripéties de chimio....cette fois je sais pas qui était le plus buzzer par la situation mais se fût une belle satisfaction personnelle qu'il puisse me voir ainsi, dans cet état de fragilité pure. Ce qui l'a plus frappé fût l'âge de certaines femmes, leur histoire, le décorum autour de nous. La fragilité que nous affichons après un traitement, Ah oui, car moi affichée ma fragilité est égale à la faiblesse mentale, pathétique vous me direz mais qui se fait pas dire d'être forte, combattante, une guerrière des temps moderne qui fonce vers l'adversité sans peur, car montrer sa fragilité dans ce monde présent équivaut à un problème de santé mentale...pffff du n'importe quoi. Je vais vous dire bien honnêtement, qu'être forte dans l'adversité, les obstacles qui se cache à chaque coins de rue de notre vie, ce n'est pas de dire que tout va bien, quand tout va mal, c'est d'affiché un mentale de résistant, c'Est d'avoir un espoir adaptées comme dit ce chanteur *Grand Corps Malade, et que si tu cherche ta bonne étoile, que tu fais 4 fois le tour du ciel car elle est bien planqué, l'essentiel c'est que tu avance et que tu crois qu'un jour tu l'as cueillera au creux de tes mains. L'important c'Est d'avancer.

Alors faite moi donc plaisir, lorsque vous viverai une situation qui apporte son paquet surprise de désagréabilité débilique, inventez vous une histoire ludique, riez lui en pleine face, faite vous un party confettis mentalement, adoucissez ce moment douloureux en le gribouillant avec du crayola bleu poudre. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais c'est comme la marche....c'est un pas à la fois.

Votre aventurière Rose créatrice de débilité avant-gardiste.... xx

*Merci au Chanteur Grand Corps Malade pour tes deux chansons : Mentale et Espoirs adapté, qui fût un baume dans mes moments de grande noirceur face au Cancer et aux bordelles de que la vie s'amuse à me mettre sur mon chemin depuis quelque temps. À Joanie Banville aussi, pour tes chansons sur l'Espoir spirituel, ceux ci ont été un réel baume sur mes blessures que m'inflige la vie.

Les cadeaux de la vie,

Lorsque je me suis retrouvé seule après le départ de l'ex-fa, plusieurs craintes se sont mise devant moi. C'est là que tu mets en application toutes les tites pensées de psycho à deux cennes prise sur facebook les livres sur la détermination dans la vie et j'en passe, servent ou pas face au Crabe cancéreux. L'utilisation de ces outils ou pas te revient, alors vous imaginez que moi, j'ai dû effectivement en utiliser une coups....bah oui, UN-PART-UN, foutu dans un tas dans ma tête, jouant a roche, papier, ciseau, car le contraire m'aurait épuisé déjà que je l'étais et me compliqué la vie à savoir si je pointais le bon, bien franchement cela me passait 15 pieds par dessus la tête. Pourquoi analyser et sur analyser.... ces des outils pour m'en sortir heinnn???! Que du positif, donc, aucun danger.

Vous souvenez sûrement tous de l'adage, nous récoltons se que l'on sème? Et bien les cadeaux de la vie qui ont ponctué ma vie depuis mon aventure rose le fût!!!! En rafale dans ma tête les mots : Extraordinaire, surréaliste, fantastique, complétement fou, sont en gros vraiment en gros les émotions que la vie ma fait vivre cette coquine ...ouais ben est devenue fine avec moi vous savez. Cette coquine de vie, à comblée ce vide par de nouvelles rencontre, de grande découverte comme mon amie Cathy-Cathy, mes amies infirmières, Jenny et Virginie, mes amies de longue dates, Agathe, Naomi, Patricia, mes craintes financières surtout, avec le courage que cela ma demandé de partir un Go Fund Me suite à l'aide de dernier recours invalidité que le gouvernement offre aux gens qui est dérisoire si nous comparons avec le chômage maladie. Cette aide complétement ridicule m'entraine encore dans un stress que je ne voulais plus vivre car je venais de me sortir de 5 ans d'insertitude financière, d'un retour aux études à 39 ans pour enfin donner une qualitée de vie pour mes enfants et moi-même. Je vous jure que j'ai appris à respirer pour garder espoir. Les dons, gestes de gens que je ne connaissait pas du tout mon sidéré ne réalisant pas tout suite se qui m'arrive. C'est là que j'ai réalisé que se que l'ont sème depuis le début dans notre vie sans attentes, incontiemment arrive en pop up d'amour et de reconnaissances. Je remercie vous tous du plus profond de mon coeur pour ce Tsunami de bontée humaine incroyable. Vous m'apporter tellement que je me sens comme l'imposteur qui ne le mérite pas.... c'est fou hein.

Donc, je ne ferai pas l'étalage de tous les petits bonheurs par humilité, mais ceux à l'âme généreuses, oui, oui toi, et toi, vous représentez tant pour moi, vous êtes la raison vers ma guérison, accompagné de ma fille et de mon fils.

Votre aventurière Rosette.... ouais... mes cheveux repousses avec leurs tites rosettes Mimi.

29 septembre 2017

Sexe, Tabous, VS Cancer, croyances

LE SEXE..... j'ai 41 ans, quand j'ai su que j'avais le cancer du sein, j'avais mon fiancé, il restait avec moi, Dieu merci car la fatigue m'avais prise en otage bien des mois avant sont retour près de moi en novembre 2016. Premier grand signe du cancer la fatigue malgré tout tes efforts tu n'y arrive pas. L'EX-FA...de août à novembre, était loin de moi pour prendre soin de lui... Moi, je me battait déjà pour vivre..avec le quotidien, enfants, travail, jour, soir, nuit qui s'enchaîne à un rythme de fou... mais vous savez? j'en mangeais... mon domaine de la santé me passionne comme vous ne pouvez vous l'imaginer. Elle me tient en VIE. Oui j'ai des enfants, mais cela viens combler ma vie seule avec mes enfants. Mon fiancé était plus que tout au monde la cerise sur le Sunday de ma vie. Lorsqu'il est partis, lorsque je lui est dit de partir aussi pour ma propre protection car je me suis sentie coupable de lui faire vivre cela à mon amoureux, je l'ai rejeté violement car il était hors de question que je sois le poids de plus pour lui..... OUI, il avait ses poids à lui sur son dos, ces poids de la vie qui nous fait plier les jambes. Je ne lui en veut pas aujourd'hui...... il avait aussi ces bataille. OUI, mon coeur lui en a voulue, oui, je l'ai trouvé faible de me laisser pour X, Y, Z, raisons... mais je l'ai accepté avec humilité, tristesse, abandon, beaucoup d'abandon.... car j'y croyais fortement à notre belle histoire. Tsé pour le meilleure ou pour le pire hors mariage quand tu le balance par dessus bord, tu ne te sens pas coupable en principe... mais pour moi cela avait une importance mais aujourd'hui, cela veut rien dire.... l'égoïsme du moi est maître.

Alors, moi, 40 ans, plus de cheveux, plus de cils, plus de sourcils, le visage qui te tattoo le mot cancer dans la face, les hormones dans le tapis malgré tout, la féminité qui en prends pour son rhume, célibataire en PLUS. AYE, je gère se crabe au sein, mais là il faut pas pousser sur la chasteté en plus??? Je gère, mais bon te trouver belle c'est dure en JUPITER. Tu fais tout mais en dedans de toi, tu as peur. La première fois fût terrible, tu essaie de te raisonner, tu abandonne car tu ne peux rien y faire. Tu apprécies l'homme qui te trouve belle, superbe, qui accepte d'être chauve de partout...surtout au visage.... tu te dis : oufff, il me trouve vraiment belle??? Ta féminité froncièrement ébranlé, te fait réfléchir, tu veux juste parfois te mettre en boule et pleurer car ton toi avec des cheveux, des cils, des sourcils qui fait de ton visage un jolie minois te manque.... tu te sens une personne sans personnalitée, sans âme, sans intérêt, alors tu accepte cet état temporaire, qui te fait mal. Tu haïs les miroires et tu doutes du regarde des hommes. Tu mets ton glose, un peu de far à paupières mais pas trop car tu n'as plus de cils et ça te tombe dans les yeux cette foutu poudres. Zéro mascaras car tu n'as plus de cils, le rouge à lèvres est ton seul ami et quelques accessoires qui t'aide..tant bien que mal. Alors tu accepte de mettre la belle période de ta quarantaine en veilleuse pour un bon boute de chemin. Alors, voilà, c'est se que je vie.

J'ai envie de plaire mais rien t'aide car tu as une face de cancéreuse, malade. J'ai eu du monde qui m'on dit que je devais attendre....de guérir? D'avoir des cheveux, que tout soit closé et que rien ne paraissent???? Non mais c'est quoi l'affaire, je dois mettre en veilleuse ma vie amoureuse parce que je suis malade???? WOW...sommes nous vraiment rendu là aujourd'hui? Il faut être au top du top pour mériter de rencontrer quelqu'un??? Mais c'est du n'importe quoi. J'ai une vie professionnel qui allait bien, j'ai des enfants qui me rock mais c'est la vie.... y a rien de parfait!!! Je peux tu vivre une vie avec un homme qui veut foncer avec moi dans cette aventure rose??? Dite moi pas que tout les hommes sont rendus des couillont du dimanche bontée divine!!!!

J'adore faire à mangé, j'aime faire l'amour...ouiiiiiii, j'aime la vie plus que tout au monde, j'aime profitez de la vie, car elle est fragile... rendu où je suis, je sais de quoi je parle. Je veux me marier, je veux monter des montagnes dans la nature..... ouais j'aime bien préciser car j'en monte dans la vie déjà psychologiquement et physiquement.

Je veux être séduite malgré mon aspect, j'ai besoin d'être la reine aux yeux de l'homme qui aura conquit mon coeur....ouffff y va avoir à travaillez fort. Cet homme sera fort de nature, sera un conquérant qui m'aura conquit et qui acceptera ma santé. Celui ci fera face avec courage et force, humilité à mon quotidien.

Soyons clair, je suis une rebelle croyante, je crois en Dieu, j'ai la foi plus que jamais et sait se qui me tiens en vie. Je veux bien faire les choses pour une fois et je crois que malgré la maladie...j'avais besoin d'amour, de réconfort et grâce à Cathy-Cathy, ma famille, fait que je suis encore là aujourd'hui. Le sexe, faire l'amour est vraiment dure lorsque nous sommes dans cet état car tu te sens comme l'imposteur dans toute cette aventure.

Votre aventurière passionnée, amoureuse de la vie

LA RENNAISSANCE DE CRICri

13 septembre 2017, L’opération, cette journée tant attendue qui nous délivre de ce crabe qui n’est pas le bienvenue dans notre corps mais par la force des choses avons cohabité sans grand attachement.

Mon amie Cathy fût là. Après un courriel de ma part à mon ancienne responsable des ressources humaines Manon à la résidence Saint-Dominique, lui demandant de bien vouloir libérer Cathy pour m’accompagner dans cette journée importante a été une de mes idées pop-corn qui donna le résultat escompté. Elle me compta qu’elle ne pouvait pas me refuser cela malgré le manque de personnel sur ce quart et qu’elle était encore humaine et ne pouvait pas l’empêcher de m’accompagner. Ce fût pour moi une grande marque de respect et de reconnaissance envers moi. Vous pouvez penser se que vous voulez mais avouez que si j’aurais été une mauvaise employée jamais il aurait eu un résultat positive??

Bref, jusqu’au bout elle fût là. Nous nous sommes bien amusez... ah bien oui... jusque dans le choix de la jaquette d’hôpital, des jokes de gars. Bordel que cela me faisait du bien. Car la peur de perdre mon mamelon, les cicatrices, et toutes ces zones gris ardoise qui pixelaient mon cerveau disparaissait sous mes jokes de filles qui faisait la clown, qui faisait la moue à savoir qu’elle devait être en petit bas d’hôpital, pas de bobette sous sa jaquette bleu soigneusement choisi....ah ben là quand même y faut avoir du plaisir un peu. Jupiter qui faut une bonne dose d’humour frivole pour effacer toutes ces pensées qui nous attaquent sournoisement. Tu n’y crois pas que tu touche enfin au fil d’arrivé, cette rémission, la fin de cette avanture.

Je suis dans la salle d’opération, le personnel s’affairent autour de moi comme de véritable fourmis en pleine mission. C’est spécial mais j’aime les salles d’opérations, le protocole opératoire, ça doit être mon côté fouine exploratrice avide d’informations, je sais pas mais cela me calme, bonnnn je sais que je suis bizarre mais je reste toujours impressionné par cette préparation qui fera enfin disparaître cette bibitte, ce guignol une bonne fois pour toute. Là, deux yeux vert me parle... OH MY GOD, l’anesthésiste, beau comme un coeur, une voix qui me fait recouler par en dedans, et ma petite voix qui me dit: AYe fille, tes en jaquette d’hôpital, en petit bas beige laite, tes pas là pour cruiser .... non mais c’est plus fort que moi et je me présente et prend de l’avance sur ces propres 6-7 bons....bon patient, bonne date de naissance, bon médicament, etc.... et fini par lui faire dire qu’il est irlandais oooooohhh boy... rien m’arrête, il est temps qu’il m’en dors bien franchement. Je leurs souligne à tous que je suis célibataire et que je souhaite de tout mon coeur d’avoir des belles cicatrices. Le message est passé, j’espère qu’ils le prendront en compte. Je vous rappel que j’ai 41 ans, célibataire et que je souhaite encore rencontrer l’homme de ma vie alors je met les chances de mon bord. Se qu’ils firent, grâce aux années de pratiques incroyables de mon vieux docteur-chirurgien aux aires cool, qui se fît une mission ou un cadeau de retraite incroyable de me sauver mon mamelon car ce crabe prenant la taille d’un petit pois se logeant l’hypocrite directe sous mamelon. D’après le Doc, je risquais de le perdre et avoir été avec un autre chirurgien, j’aurais dû lui dire au revoir. C’est pas facile à faire comme opération apparemment. Encore une fois la vie, m’offrit un immense cadeau celui d’avoir d’excellent professionnel de la santé autour de moi.

Le réveil, fût long, et d’après quelques personnes autour de moi il fût très agités, bon rien d’impressionnant dans mon cas, mais vue la tête de l’infirmier ca devait-être quelque chose, je ne saurais jamais, remarquez que c’est assurément mieux ainsi. Un coup réveillé mais toujours bien amortie par l’anesthésie ma demande furent comment était mon sein se grand courageux. Cathy m’aida car elle avait le mandat de vérifier la techni-qualité et si c’était pas satisfaisant leur dire de façon directe, tel un crochet du droit. Alors, je souhaitais vraiment que tout était parfait car personne veut avoir affaire au caractère de Cathy, oooh que non les amis. le bord de jaquette enlevé je vois un mega spot bleu (SOUPIRRRRRR) bon c’est quoi ça Viarge....me voilà rendu avec un sein de Schtroumpfette, et ont me confirme que ca prends une bonne année à partir. Je respire profondément, je me dis que c’est pas si pire, bien franchement ça fait un certain charme...heinnn???? OK je ne suis pas convainquante mais je travaille fort pour voir que le positif. La cicatrice en forme de petite bouche (terme très gentil de m’a part) mais en vrai je trouvais qu’il ressemblait à un cul de poule....bon je l’ai dis....et mon mamelon toujours là, réduit mais présent. Il a réussi le Doc-chirurgien aux airs cool, y doit être fier en titi lui, car moi je le suis. Je découvre que j’ai un drain, alias un Jackson Pratt, qui me confirme que j’ai eu un évidemment lymphatiques, plus de ganglion finalement sous l’aisselle, bye bye désodorisant avec aluminium c’est pas bon. Je vais avoir une belle rééducation devant moi, sentir un dessous de bras engourdis pour un tit bout. Apportez en des projets Christinette est capable d’en prendre. Se qui fût le cas. La reprise des cours d’exercices avec Catherine l’entraîneuse de la clinique du sein, dont les deux bars lui ont tombé en me voyant arriver, ouais, c’est pas habituelle bien franchement de voir une femme fraîchement sortie d’une opération d’à peine 4-5 jours, avoir le goût de s’entraîner mais bon, j’avais besoin de bouger, voir du monde se qui m’a fait un grande bien tout en respectant mes limites. Vous savez, dans la documentation c’est marqué de faire de l’exercice, reprendre les activités de la vie quotidienne....oui,oui, moi j’ai tout simplement appliqué les recommandation vous savez! Bref, ont me changera pas.

J’aimerais par contre apporter quelques précision. Chaque cancer est différent, et même dans les cancers du sein aussi. J’ai été chanceuse dans cette aventure. Je pense à celles qui ont eu une mastectomie complète, qui doivent porter des prothèses mammaires, qui doivent attendre dans plusieurs cas 1-2 ans pour une reconstruction, les cicatrices, la convalescence qui peut-être difficile, parfois même une récidive en peu de temps. Il y a tant d’histoires que j’ai entendu beaucoup plus difficile que la mienne, et dans chacunes de ces histoires il y a un être humain qui veut guérir et vivre. Voilà l’instinct de survie.

Le mois de septembre suite à mon opération, fût opération renaissance. Je me suis acheté du vernis pour mes ongles, du gel qui aide à faire repousser les sourcils et les cils...les premières semaines sont dure car tu as l’impression que ça fonctionne pas se gèle, mais tu continue, tu espère ressembler à une femme à nouveau, moins à une tête de cancéreuse, malade... j’étais plus capable en dedans de moi. Je marchais beaucoup, je voulais retrouver ma taille, me retrouver belle, malgré que plusieurs me disait resplendissante malgré mon état et je leurs en remercie grandement mais rien ne pouvait déroger de mon objectif. Mes cheveux repoussaient, je suis même allée voir mon coiffeur...hiiiiiiiiiiiiii, j’ai jamais été aussi contente de me faire, faire le contour d’oreille et un peu la nuque de toute ma vie. Les paries fût lancés avec mon coiffeur.... est ce que mes cheveux allait friser??? Je vous confirme aujourd’hui 27 février 2018, qu’ils frise en viarge. Je dois avoir une génétique de frisottis intense car ca frisotte mon affaire. Presque que pas de cheveux blanc, y aurait manqué plus que ça, dans mon aventure mais bon y a une partie qui a poussé blanc et je peux vous dire que je ne m’attendais pas-du-tout-a-cela, ne non..... mon poils pubien LUI fût BLANC. Dans la douche entrain de me dire : ah ben Jupiter, c’est une joke???? Croyez moi qu’il n’a pas resté vivant ben ben longtemps. Sort le rasoir ma grande et poufff plus de poils blanc LÀ . Y doit avoir eu peur car les prochains fût de couleurs normal pour mon âge....heu je vous dirai pas il est rendu comment mais tout est revenue.

Octobre 2017, je reçois les tests de pathologies suite à l’opération. Sur 18 ganglions seulement un a été touché. Le liquide bleu qui m’a fait don d’un sein de Schtroumpfette, j’ai finalement su que le liquide en question avait pas fonctionné et qu’une chance ont m’avait harponné le ganglion atteints car il n’avait pas fondu complètement avec la chimiothérapie le con, car le chirurgien ne l’aurait jamais vue.....ouffff, une chance, se qui me fait accepter ma tâche bleu sur le sein plus facile.... un tout petit peu. La suite fût moins réjouissante car l’interne en oncologie qui était en stage m’annonçait que finalement des mauvaises cellules tête de cochon avaient résisté au traitement de chimiothérapie et qu’il en découlait que j’étais HER2 double positif et qu’il fallait provoquer une ménopause soit chimique par injections à tout les mois.... (HEUUUUU, non, non mais NON) ou enlever les ovaires.... bon, bon,bon, plus d’ovaire, plus de bébé, bofff j’en voulais tu encore bien franchement????? Heuuu, NON, y a des limites, 41 ans, célibataire, j’ai pas juste ça à faire, en plus j’ai deux pères différents, juste ça c’est assez clair que c’est terminé depuis un bout pour moi....juste ciel !!!! La bonne nouvelle, plus de menstruation mais bonjour les chaleurs et tout les joies de la jeune ménopausée, Yahooooouuu, bordel que des fois j’ai le don de me mettre ça trop cute......Donc, mon choix fût une autre opération, qui arriva rapidement en novembre. Je suis contente d’avoir pris cette décision et je ne regrette pas, et juste à penser d’avoir des injections à tout les x temps....ça me puait au nez, je veux en finir avec les hôpitaux, je suis tannée.

Votre aventurière avec son ruban rose en rémission....

l’aventuriere 2.0, en Radiotherapie

La radiothérapie, je vous jure que nous sommes loin de la chimiothérapie. J’appelle ce traitement la « Tite Sournoise » ou l’accélérateur de guérison comme une amie à moi l’appelais, c’est flatteur comme appellation mais je vous expliquerai cela plus bas.

La séance de bronzage ciblée comme j’aime bien la voir, arrive souvent après avoir été opéré.... moi ça été plus long, évidement voyons. La Chirurgienne en oncologie Ultra sympathique qui remplaçait mon bon vieux chirurgien aux airs cool étant partie vers la retraite bien mérité, Celle ci mise au courant des acrobaties chirurgicales de ce bon vieux Doc, n’était guère surprise que mon sein qui avait gardé son mamelon en partie, guérissait de peine et de misère, même l’auteur de cette œuvre d’art en était surpris qu’il tenait la barre de la guérisons. J’ai la persévérance tatouée sur le corps moi là. J’ai eu par contre droit à une cellulite au sein se qui est en terme clair une inflammation couronnée d’une infection. J’avais une porte pour les bactéries, et malgré mes soins ils décidèrent de faire un party de bactéries dans mon sein....je peux vous dire qu’ils ne se sont pas fait du fun longtemps. Un séjour à l’hôpital pour moi fût nécessaire. Rien de grave, antibiotique par intraveineuse.... ça opère assez vite une chance car rester à l’hôpital même si j’ai eu de la belles visites, reçus de belles gâteries, j’ai vraiment été chouchouté, merci tout le monde, j’avais hâtes de revenir à la maison. Moi dans une chambre d’hôpital ouffff..... le moins longtemps possible les infirmières peuvent confirmer ...hihihihihi...

Après cette aventure, j’ai plus me préparer pour mes 24 séances de radiothérapies.... grrrrrrr.....et cela du lundi au vendredi toujours à la même heure, en plein Vieux Québec, à l’automne, un fun rarrissime. Donc, moi petit bout d’entrain, hyper difficile à rester en place avec ces deux miles questions en tête.... AYOYE..... Lorsqu’ils m’ont demandé de faire mon empreinte dans l’espèce de cousin bleu-mauve qui allait être ma position pour 24 traitements de radiothérapie, je vous le dit tout le monde...prenez votre temps pour être CONFORTABLE. Vous savez, les problèmes musculaires arrivent vite alors assurez vous donc d’être bien lors de vos séances de radiothérapies petit conseils comme ça.

La Pause Crème en radiothérapie

Si tu es déjà une Miss pote de crème tu dois avoir des bases c’est sûr, mais sérieux, une bonne crème c’est là clé du succès pour ne pas ressembler à une rôtis brûlée ou toast.... lâchez pas la crème, matin, midi, soir, avant de faire dodo, après la vaisselle...peut importe, ça piquotte tu crème, ça chauffe avant de faire dodo, tu crème jupiter, niaise pas avec ça.

Je vais faire ma chronique Santé. Ton corps, ta peau, ont sincèrement besoin d’être nourris, je t’apprendre pas grand chose d’accord. Mange bien, hydrate toi bien..... les liqueurs, les boissons énergisantes, les jus avec pleins de sucres, ne rentre pas là dans soyons clairs. L’eau citronnée.... presse ton jus de citron tu mourras pas.... de l’eau normal, une bonne alimentation..... de bonne vitamines, nutriments cellulaires.....hein c’est quoi ça????? Oui, oui, oui, re-oui, Boost tes cellules, ton sang, ta peau, vas voir une amie qui fait Usana, ton homéopathe, mais nourris au maximum ton corps et tu vas voir le résultat, c’est juste incroyable. Moi, si je parle de mon expérience, j’ai eu la chance de croiser le chemin d’une dame formidable: Mme Maryse Duquette, infirmière, maman de 10 enfants. Elle m’offrait des suppléments ultra performants pour athlètes de haut niveaux.... sérieux, je fût ultra récompensé par la vie encore une fois. Non seulement j’ai eu aucune séquelle....enfin de la radiothérapie qui a passé haut la main mais ma peau fût radieuse....avec quelques rougeurs mais sans plus. La fatigue de radiothérapie pas vraiment... rien à comparer avec la Chimiothérapie.

Le crash de l’énergie

Sur l’aide sociale, tu stress comme c’est pas possible. Tu cherche toutes les solutions possibles, tu deviens le super comptable familial par excellence! Tu es une maman pieuvre financière qui fait tout pour arriver car tu n’as pas d’assurance salaire. Tu es sur l’aide sociale avec contrainte temporaire à l’emploie avec un salaire de misère pure.

Je vous rappel que je viens de finir mes études en santé, 6 mois plus tard j’apprends que j’ai un cancer du sein de type HER2 double positif, avec 65% de chance d’avoir une récidive......pour les ultras positifs dans la vie, oui, oui, oui, y a des chances que tu sois épargné c’est clair..... mais dans mon livres à moi....(Livre selon Cricri) JUPITER, je suis mieux de profitez de la vie en VIARGE. Se que je fais. J’y pense dans de rares occasions... mais j’y pense..... avoué que c’est pas facile hein? ....MAIS y a tellement, mais tellement pire que moi.

Bref, l’aide de ma famille, amies, Tante Loulou, Oncle Jacques, sérieux merci beaucoup, mon papa et ma mère qui fût là aussi, dans les moment les plus difficile. Maryse Duquette, ma réanimé carrément avec des suppléments nutritionnels pour sportifs de haut niveau. Sérieux, y de quoi que je ne comprends pas sérieux. Comment, tu peux prescrire des traitements hautement toxique pour le corps et ne rien prescrire pour nourrir ton corps avec une attaque massive??????? Suis je seule à penser cela???? Comment ton corps, ta peau, tes cheveux, puissent renaître, car ont ne se le cache pas là, là, ça te détruit un système sur un foutu temps...... Eh, Oh, nous parlons sérieux là!!!!!!

Created By
Christine Roussel
Appreciate

Credits:

Created with images by pfala - "Life's a bitch !"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.