Loading

Porte dorée la condamnée

Silencieuse et mystérieuse, la Porte Dorée est la seule à être condamnée. Les historiens peinent toujours à expliquer pourquoi.

☝︎Porte Dorée ©Keren Freeman Flash90

Empêcher le Messie d'entrer dans Jérusalem. Fermée par les musulmans en 810, réouverte par les Croisés en 1102, la porte Dorée est à nouveau murée par un Saladin victorieux en 1187. Quand le sultan Ottoman Suleiman le Magnifique construit les remparts autour de la ville en 1541, il fortifie la porte et la maintient fermée.

Les historiens peinent à expliquer ce choix. Si certains affirment que la porte a été condamnée dans un but défensif, pour protéger les lieux saints musulmans, d’autres pensent que les raisons sont religieuses. La tradition juive raconte que c’est par cette porte que le Messie entrera dans Jérusalem le jour de son avènement. Pour l’en empêcher, les musulmans aurait donc obstrué la porte et installé leur cimetière à son pied : le Messie ne peut pas entrer en contact avec la mort.

☜ Un cimetière musulman s'étale au pied de la porte Dorée ©Hadas Parush/Flash90

La « Belle Porte ». Dotée de deux percées —la Porte du Repentir et la Porte des Miséricordes— la porte Dorée est la plus vieille du mur oriental de la ville et s’appelait peut-être originellement la « Belle porte », mentionnée dans les Actes 3 de la Bible. Le changement de nom viendrait d’une confusion possible entre le mot grec horaia qui signifie « belle » et le mot latin aurea qui veut dire « dorée ».

Porte Dorée dans les années 1860 ©Wikicommons

Les musulmans l’appellent quant à eux la « Porte de la Vie Éternelle ». Aucune fouille archéologique n’est autorisée à cet endroit, rendant compliquée les recherches historiques au sujet de cette porte nimbée de mystères.

Le long de la porte Dorée ©Noam Moskowitz/Flash90 ☞

Un épisode de la vie de Marie. Selon les textes apocryphes chrétiens, la porte Dorée aurait été le théâtre de la rencontre entre Joachim et Anne, les parents de la Vierge Marie. Cet épisode est devenu un sujet standard dans les cycles représentant la vie de la Vierge. Il a notamment été immortalisé par les peintres Giotto et Dürer.

La rencontre de Joaquim et d'Anne à la porte dorée (Giotto, vers 1303-05). Fresques de la chapelle des Scrovegni à Padoue
Created By
Cecile Lemoine
Appreciate