Loading

Oh my food ! « Marguerite by Barbusse »

« Oh my food ! » : aborder le développement durable en créant un jeu de société.

Dans le cadre l’exposition « Marguerite by Barbusse » réalisée en 2018, le collège H. Barbusse avait travaillé avec un artiste.

Les enseignantes (Mme Rogé, professeure de SVT et Mme Charbouillot, professeure documentaliste) s’étaient aperçues que le fait d’aborder certaines notions par un biais inattendu pouvait captiver les élèves et les ouvrir à la réflexion. Elles ont donc décidé de poursuivre et d’élargir l’appréhension de l’alimentation et de la production alimentaires par une approche ludique afin de sensibiliser au développement durable deux classes de 5ème.

Le projet s’est organisé en 6 grands temps au cours desquels les différents parcours éducatifs ont pu être abordés.

Lors de la 1ère séance,

les élèves ont rencontré un ludothécaire qui leur a tout d’abord présenté son métier, avec ses avantages et ses inconvénients, et sa formation. Puis, il leur a présenté différents jeux afin d’identifier et d’expérimenter les différentes mécaniques de jeux.

2ème séance

En s’appuyant sur des jeux comme le Trivial Poursuit, Cortex, Pictionnary, Taboo… Le ludothécaire et les enseignantes ont créé un 1er prototype de jeu, que les élèves ont testé durant la 2ème séance. L’objectif était double : aborder des notions de SVT (groupe d’aliments, maladies, besoins des végétaux…), EMC ou encore géographie (inégalités dans le monde, circuits de commercialisation, différents type d’agriculture…) mais aussi avoir un retour critique des élèves sur ce prototype. Les élèves ont ainsi rédigé leurs commentaires et proposé des évolutions («le plateau est trop petit», «on a appris des choses en s’amusant» , «il faudrait plus de cartes à faire deviner que de questions», «les réponses et le nombre de points doivent être indiqués sur la cartes »…)

La 3ème séance

a été consacrée aux choix des différents visuels. Par des votes et des débats, les élèves ont ainsi choisi les différentes couleurs des thématiques, apporté des précisions sur les illustrations (« il faudrait la ligne de vie pour le thème nutrition santé », « il faudrait des humains sur la Terre dans le thème citoyenneté/environnement »…). Ils ont déterminé les pictogrammes les plus appropriés pour les différentes mécaniques de jeu.

Le 4ème temps

a été consacré à la recherche et à la création des questions par les élèves. Un corpus de documents et de sites leur a été proposé, pour leur permettre d’imaginer des questions adaptées à leur niveau d’apprentissage. Ce temps a été formateur en matière de recherche d’information, et a permis de travailler les notions de sources et de fiabilité de l’information. Il a également fallu choisir un nom pour ce jeu et voter pour le plus pertinent.

Après la mise en page des questions, la finalisation du plateau de jeu, l’achat des pions, sabliers et autres accessoires, les élèves ont pu découvrir le jeu finalisé et le tester. Leur retour a été très positif : « J’ai découvert qu’on pouvait apprendre en s’amusant » « J’ai préféré le dernier jour car on a pu voir l’aboutissement de notre travail ! » « J’ai appris les différentes mécaniques de jeu et j’ai découvert qu’en fait les jeux de société c’est bien ! ». Le ludothécaire a travaillé avec un petit groupe d’élèves volontaires pour les former à la transmission des règles, pour qu’ils puissent présenter le jeu à de futurs joueurs.

Phase finale du projet !

Lors du Congrès des élèves du Projet Marguerite, ces élèves ont présenté « Oh my food ! » et un exemplaire du jeu a été offert à tous les établissements du réseau. Le jeu comporte également des cartes vierges pour permettre aux établissements de construire leurs propres questions. Ainsi, le jeu s’enrichira, à plus long terme, des questions proposées par tous les établissements du réseau et deviendra un jeu collaboratif Marguerite.