Loading

PARCOURS TRANS période septembre 2019 - février 2020 dispositif d'éducation artistique et culturelle des Trans

PARCOURS TRANS

Parcours définit l’idée d’un chemin pour aller d’un point à un autre. C’est ce que Les Trans proposent à des publics accompagnés par des structures scolaires, sociales, culturelles : faire un bout de chemin ensemble pour découvrir une grande diversité de propositions artistiques et culturelles.

Depuis le mois de septembre, nous avons parcouru ces chemins avec plus de trois cent personnes. Du plus court au plus sinueux, les parcours sont multiples et jalonnés d’étapes. Visites, ouvertures de répétitions, rencontres avec des artistes, ateliers de pratiques et bien sûr, de nombreux concerts, ont eu lieu depuis le début des Parcours Trans. De Rennes, de Mordelles, de Combourg, de Hédé, de Saint-Aubin-du-Cormier, les publics de Parcours viennent de plein d’endroits différents du département d'Ille-et-Vilaine pour des raisons multiples.

A travers les récits et témoignages de certains parcours débutés en septembre dernier, nous vous proposons ici de découvrir ce dispositif.

Déroulé d'un parcours

A partir du mois de septembre, une première rencontre a permis à chacun.e d'exprimer ce qu'il avait envie de faire et de découvrir, puis d'imaginer un projet collectif où toutes et tous se retrouvaient.

"Je m'appelle Clément, je suis en Terminale aménagement paysager. J'ai envie de venir aux Trans pour découvrir des nouveaux artistes" .

Le groupe en photo ci-contre vient du Lycée la Lande de la Rencontre à Saint-Aubin-du-Cormier. Ils ont décidé de faire une playlist collaborative et un compte Instagram alimentés par les étapes de leurs parcours. Ils souhaitaient créer un outil de transmission pour les autres élèves du lycée afin de leur faire découvrir leur expérience et le projet des Trans.

Par la suite, chaque groupe a défini le programme de son parcours : visites de l’Ubu, participation à un premier concert, rencontres avec des professionnel.le.s, ateliers d’initiation à la technique...

Depuis le mois de septembre 2019, 95 temps de présentation, de rencontre et de construction du programme Parcours ont eu lieu !

Les visites

A l'Ubu, à l'Aire Libre, au Liberté et au Parc Expo, des visites (plus de 45 depuis septembre 2019) ont été proposées aux publics des Parcours Trans pour leur permettre de s'y sentir à l'aise, s'y repérer, comprendre leur fonctionnement.

"J'ai fait la visite du parc expo et des coulisses le samedi après-midi, j'ai beaucoup aimé. Ça m'a permis de découvrir les lieux, de me rendre compte que c'était bien organisé et surtout qu'il y avait plein de professionnels présents." Mamadou, participant à un Parcours Trans avec la structure Coallia de Rennes.

Les initiations à la technique

Lors des cinq initiations à la technique qui ont eu lieu depuis septembre dernier, les participants ont été mis dans la peau de musiciens programmés à l’Ubu le soir même. Ils ont réalisé une mini-balance (installation d’une batterie, patch, test micro…), découvert les différents métiers liés à la technique, le programme d’une journée type de concert d’un point de vue technique (accueil des artistes, balances, concert…), les équipements techniques et les principes généraux de la sonorisation (consoles son et lumière, sonorisation façade et retour, circuit de circulation du son…).

"J'ai adoré l'initiation à la technique car j'ai pu faire de la pratique et me sentir actif. "

Guillaume, élève au Lycée La Lande de La Rencontre à Saint-Aubin-du-Cormier, était inscrit en Parcours avec sa classe qui souhaitait découvrir différents métiers du spectacle vivant.

Les interviews

Les participants aux Parcours Trans ont pu rencontrer des artistes pour apprendre à les connaître différemment qu'en les écoutant ou en les voyant sur scène. Ces 63 rencontres ont été l'occasion de parler anglais, de vaincre sa timidité ou d'en savoir plus sur un.e musicien.ne !

Melaine, participant Parcours Trans avec la structure le SAVA à Mordelles : "Quelles sont vos influences musicales et littéraires ?"

Sisanda (chanteuse de Songø, programmé aux 41èmes Rencontres Trans Musicales): "dans notre musique, on parle de politique d’immigration, et d’expériences personnelles sur notre vie je pense, (…) on veut rassembler les gens, on sait que dans ce monde, il y a peu de gens qui ont beaucoup et beaucoup qui ont peu, et le but c’est de rassembler les gens dans un monde plus juste".

Les premiers concerts

Parcours Trans a permis aussi d'accompagner les publics à des premiers concerts. Cette année, comme 11 autres groupes en Parcours, c'était par exemple le cas de l'Institut Médico Éducatif l'Espoir. Avant leur venue sur le festival, ils ont souhaité participer à un premier concert au mois de novembre. A l'Ubu, ils ont pu voir le concert des artistes Meloman & Máni (avec qui ils sont en photo ci-contre) et profiter d'une première expérience dans les conditions idéales : l'Ubu n'est pas une salle très grande et la jauge est d'environ 400 personnes.

"J'ai tout aimé pendant le parcours mais le meilleur c'était le concert de Meloman & Máni à l'Ubu, surtout qu'après, nous les avons interviewé. J'aime bien ce groupe et leur personnalité". Rachka, en Parcours Trans avec l'IME L'Espoir de Rennes.

Les ouvertures de répétitions

En plus de l'observation d'un temps de travail artistique, ces moments privilégiés ont permis d'être dans une salle de concert dans des conditions adaptées à la découverte.

Les adultes du groupe du SAVA (service d'accompagnement et de soutien) sont en Parcours Trans depuis le mois d'octobre. Pour la plupart, pour des raisons psychiques ou psychologiques, ils ne peuvent pas participer à un concert dans des conditions classiques (car c'est trop tard en soirée, ou parce qu'il y a de la foule par exemple). Ci-contre ils participaient à un temps de répétition du groupe MoHican qui était en résidence à l'Ubu. Au début de leurs Parcours ils avaient pu participer au filage de Songø, qui a marqué leur expérience.

"On a l'impression d'avoir vécu un moment particulier car tout le monde a dansé. On se demande comment ils vont encore pouvoir s'améliorer avant leur passage aux Trans Musicales tellement c'était bien !" Nathalie, participante Parcours Trans, avec le SAVA de Mordelles.

Depuis septembre 2019, plus de 28 ouvertures de répétition ont eu lieu et ont permis des rencontres entre artistes et publics !

LE FESTIVAL

Durant la période septembre-février, la majorité des groupes ont fait une étape au festival. Pour la majorité des publics, c'était une première fois. En plus de pouvoir découvrir des artistes en concerts, des visites, interviews, des ouvertures de balances ont été proposés aux publics en Parcours Trans.

" J’avais très peur au début mais quand je suis venue aux Trans Musicales, ça m’a fait très plaisir de voir que je connaissais déjà un groupe : Meloman & Máni. Normalement je reste derrière, mais là j’aimais tellement que je suis allée tout devant et que je faisais tout pour ne pas lâcher la barrière. Je me suis fait belle pour venir, je voulais me sentir bien. (…) Normalement je suis timide, je ne danse pas en public et là je me suis lâchée. La musique me faisait tellement vibrer que j’ai libéré quelque chose au fond de moi. " Sarah, participante à un Parcours Trans avec l'IME Hallouvry à Chantepie.

"J'ai trop aimé le Parc Expo, j'ai été impressionnée par tout " Evan, participante à un Parcours Trans avec la Troisième SEGPA du Collège Saint-Joseph de Tinténiac.

Raconter

Certains de ces projets suscitent des envies, celles d’aller plus loin en premier lieu. Et celle de s’exprimer ensuite. Dans cet extrait vidéo, deux jeunes de l'Institut Médico Éducatif l'Espoir racontent leur journée et leur Parcours :

Restituer

Après leur Parcours, certains participants ont décidé de mettre en valeur leurs expériences : émissions de radio, rédaction d’articles, retranscriptions d’interviews sont à l’œuvre. Cette vidéo a été réalisée par des jeunes issus de l'ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique) d'Acigné.

CONTINUER

Après le tourbillon du festival, les parcours continuent pendant la saison, pour les publics qui souhaitent continuer l’aventure.

Liste des structures ayant participé à un Parcours Trans entre septembre 2019 et février 2020

Association La Bretèche, Saint-Symphorien

CDAS Champs Manceaux, Rennes

CDAS Maurepas, Rennes

Centre Hospitalier Guillaume-Régnier, Rennes

Coallia, Rennes

Collège François-René de Chateaubriand, Combourg

EHPAD de la Clinique Saint-Joseph, Combourg

EREA Magda Hollander-Lafon, Rennes

ESAT d’Apigné, Saint-Jacques-de-la-Lande

Espoir 35, La Grande Maison, Rennes

Foyer de jeunes travailleurs, Saint-Malo

IME Hallouvry, Chantepie

IME L’Espoir, Rennes

ITEP Les Rivières, Combourg

ITEP Bas Landry, Acigné

LADAPT Ille-Et-Vilaine, Rennes

Lycée La Lande de la Rencontre, Saint-Aubin-du-Cormier

SAVA, Mordelles

Syndicat Intercommunal de musique, Tinténiac