Loading

RETROFIT Passez à l'électrique sans changer de véhicule

Convertir sa voiture ou son deux-roues thermique en véhicule électrique ?

C’est possible grâce au rétrofit, un procédé écologique autorisé depuis début avril 2020, qui permet d’améliorer les performances du véhicule pour une conduite respectueuse de l’environnement.

Deux rétrofiteurs, Aymeric Libeau, fondateur de Transition One, et Victor Bréban, cofondateur de Noil Motors, entreprise spécialisée dans les deux et trois roues, nous expliquent tout !

Le rétrofit, c’est l’économie circulaire adaptée au secteur de l’automobile et des deux roues.
Remplacement du moteur d'un scooter

Le rétrofit, comment ça marche ?

Première étape : s'assurer que le véhicule est en bon état pour pouvoir démonter le moteur thermique et dépolluer le compartiment moteur.

Pour un processus 100 % écologique, les composants retirés (moteur thermique, pot d'échappement, huile, liquide de freins...) seront recyclés. Ils sont ensuite remplacés par le moteur électrique et sa batterie.

Aymeric Libeau de Transition One

Enfin, avant de mettre en circulation le véhicule rétrofité, l’installateur effectue un test de sortie du véhicule, dont la durée peut varier.

Moteur et pièces de conversion d'un scooter

Au total, l'intervention prend 4 heures pour une voiture chez Transition One et 48 heures pour un scooter chez NOIL Motors.

Une fois le véhicule électrifié, le rétrofiteur se charge de l'homologation en amont et accompagne son client dans ses démarches administratives : assurance, carte grise, vignette crit'air. Pas de nouveau contrôle technique en revanche.

Rétrofit en cours sur un scooter

Coût de l'opération

De 12 000 à 15 000 euros chez Transition One, hors prime à la conversion, et de 300 à 4 000 euros selon le type de deux-roues, prime comprise, chez Noil Motors. L'élément le plus coûteux est la batterie, mais elles sont conçues pour durer, avec une conduite adaptée.

La batterie, c'est ce qu'il y a de plus coûteux sur un véhicule électrique. Il faut arriver à la préserver le plus longtemps possible.
Vue du nouveau moteur électrique

De plus, pour protéger les usagers du rétrofit, les nouveaux composants sont garantis (garantie de conformité et garantie contre les vices cachés) pour une durée de deux ans. En complément, les constructeurs peuvent proposer une garantie commerciale complémentaire pour une durée ou un kilométrage déterminé.

Au final, le rétrofit est un procédé écologique et peu coûteux sur le long terme. Il permet de prolonger la durée de vie d’un véhicule en le rendant propre, avec un coût au kilomètre inférieur à celui d’un véhicule thermique.

Opération de rétrofit chez Noil Motors et Transition One

Credits:

[Photos : Arnaud Bouissou - Terra] - [Textes : Adeline Estable]