Loading

Le coronavirus attise la nervosité des investisseurs 29-01-2020

Des mesures strictes sont censées empêcher la propagation du virus

Le virus se propage rapidement et le pic n'est pas encore atteint. La vigilance s'intensifie par le monde.

En Chine, plusieurs métropoles ont été mises en quarantaine. Les vacances du Nouvel An chinois ont été prolongées.

Panique sur les marchés financiers

Les Bourses européennes et asiatiques ont perdu leurs gains accumulés depuis le début de l'année.

L'expérience antérieure avec le virus du SRAS nous enseigne que la nervosité des investisseurs persiste tant que le nombre de contaminations augmente.

Si l'histoire se répète, les pertes subies en Bourse seront rapidement rattrapées.

La panique est mauvaise conseillère

Dans les prochains mois, le coronavirus va ralentir la croissance chinoise.

Une fois la crise contenue, le gouvernement chinois devrait soutenir l'économie.

Surtout, des secteurs tels que le transport et les produits de luxe sont en difficulté en ce moment.

Nous restons confiants dans les marchés émergents, mais nous continuons bien sûr à surveiller la situation.