Loading

Centre Lepont Rapport INTERMÉDIAIRE

A l’attention de

M. Hassan Bugnard

M. Fabrice Sourget

du comité de l'Association suisse "LePreau "

Pour la transmission à

La fondation JYLAG, partenaire financier

Remerciements

Nous, bénévoles de l’association burkinabè LePreau.LIVE vous adressons nos remerciements et notre gratitude pour votre soutien technique et financier à notre projet d’insertion professionnelle des jeunes vulnérables ou exposés. Tout l’honneur et la joie nous reviennent de vous adresser le rapport final de mise en œuvre du Centre LePont. Nous restons disponibles pour tout complément souhaité ! Infiniment merci !

« Ensemble, créons des ponts pour les bénéficiaires »

Résumé

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Centre « LePont » pour l’intégration socioprofessionnelle des jeunes vulnérables, il est restitué le rapport final. Ce rapport souligne les objectifs poursuivis, les activités prévues, celles réalisées, les dépenses et les recettes enregistrées, les difficultés et les perspectives. En somme, les activités prévues ont été quasiment réalisées à la satisfaction générale. Certes certaines réalisations n’ont pas été faites aux dates annoncées ; cela est lié aux aléas administratifs et aux calendriers des partenaires. C’est la détermination de l’équipe LePreau.LIVE de ne pas passer par les raccourcis contraires à l’éthique face à la lenteur des démarches afin de faire bénéficier chaque centime investi aux jeunes démunis et aux objectifs communs.

I. Introduction

L’association LePreau.LIVE épaulée par sa partenaire technique et financière lePreau (Suisse) et la fondation JYLAG met en œuvre le projet centre LePont en vue d’aider les jeunes vulnérables à s’insérer dans la vie professionnelle. Les activités y afférentes ont ainsi été planifiées depuis le mois de juillet 2018. Le présent rapport final comporte deux grands points à savoir le rapport d’activités réalisées et le rapport financier assortis des difficultés et des perspectives.

II. Rapport d’activités réalisées

II.I. Présentation des objectifs poursuivis et du contexte

Le centre « LePont » est un projet de l’association burkinabè LePreau.LIVE soutenu par l’association suisse LePreau. A travers ce centre, une équipe dynamique et créative s’investit à assurer une formation à des jeunes en situation difficile en les mettant en apprentissage dans des activités de valorisation des déchets et emballages reçus de ses partenaires et collaborateurs.

L’association LePreau.LIVE a pour objet de :

collaborer à la mise en place de chantier participatif pour la rénovation des écoles ;

créer et mettre à disposition gratuitement du contenu audiovisuel sur des thèmes liés aux programmes ou/et à la vie scolaire ;

favoriser la réflexion autour des enjeux scolaires et contribuer à leur visibilité ;

promouvoir le partage culturel entre les écoles du Burkina Faso et des autres pays dont la Suisse. En plus de ces buts communs ;

intégrer des jeunes vulnérables sans formation dans la vie professionnelle.

Pour atteindre ces objectifs, des activités ont été planifiées. Qu’en est-ils ?

L’Association s’est engagée à développer les activités contenues dans le calendrier suivant

II.II. Activités réalisées actuellement

Comme l’indique le calendrier ci-dessus, la mise en route du centre LePont prévoyait six activités majeures.

II.II.I Officialisation de l’association LePreau.LIVE

Le 6 août 2018, l’assemblée générale constitutive a été tenue mais le récépissé de déclaration d’existence d’association n’a été obtenu qu’après cinq mois 21 jours à savoir le 27 février 2019.

Les démarches d’officialisation de l’association LePreau.LIVE se sont révélées plus longues car le comité exécutif a tenu à respecter toutes les précautions garantissant une véritable sécurité à l’association et s’est démarqué du contexte ambiant de corruption.

II.III.II. Consolidation du réseau de partenaires

L’équipe LePreau.LIVE a pu renforcer son réseau de partenaires :

la mairie de l’arrondissement 1 de Ouagadougou avec laquelle un accord de partenariat a été signé avec mise à disposition - d’une portion de terrain du domaine scolaire de l’école Goughin Nord B ;

La mairie de l’arrondissement 6 de Ouagadougou avec laquelle un accord et une convention de partenariat ont été signés. Un terrain et un bâtiment ont été donnés gratuitement et définitivement à l’association LePreau.LIVE pour l’implantation du siège et du Centre LePont.

LePreau.LIVE a pu renforcer son réseau de partenaires avec des conventions:

Entreprise Aquaterra UMT Technologies: mise à disposition de bouteilles de 25 litres usagées (conception de lave-mains, de poubelles, de lampes et de boîtes)

Centre artisanal Kayiiri: appui à la valorisation des déchets, appui à l’évaluation des bénéficiaires et absorption de jeunes certifiés

Magasin Chez MOAZ: renforcement de compétences des bénévoles et bénéficiaires sur le plan de la vente, sur le positionnement marketing et appui à l’insertion professionnelle

Entreprise Adama Nacoulma: renforcement de compétences des bénévoles et bénéficiaires

Entreprise Green Line Tech: renforcement de compétences dans la valorisation des déchets et dans le tri de matériaux lié à la production énergétique (plastique, alu, déchet végétaux)

Les Hôtels Ouaka et B&B Nomade: renforcement des compétences des bénévoles et des bénéficiaires en élaboration d’outils de suivi de stock et en comptabilité.

Association APESI: renforcement de compétences des bénévoles et des bénéficiaires en agroécologie

Mairies des Arrondissements 1 et 6 de Ouagadougou : partenariat de projets d’implantation

Association LePreau: renforcement de compétences des bénévoles et des bénéficiaires.

Une équipe consciente et organisée

L’association suisse LePreau avec laquelle nous avons signé une convention de partenariat clarifiant les rôles et responsabilités pour l’exécution des projets communs.

II.III.III. Renforcement des compétences des formateurs bénévoles

Afin de pouvoir coordonner la mise en route du centre, une journée de formation (le 8 février 2019) a été conduite avec l’ensemble des acteurs du projet. Cette formation s’est déroulée en trois ateliers tournants avec un contenu spécifique chacun. Tour à tour, chaque membre a appris :

- les techniques de valorisation des déchets (couper, peindre, fixer un robinet aux bidons valorisés…)

- l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (créer des formulaires en ligne, des raccourcis, des comptes google drive, WhatsApp, Keep, Task, Email ) ;

- la connaissance de son rôle, de sa vision dans l’équipe et de sa responsabilité (les valeurs directrices, le devoir de lecture et de participation, l’utilisation des outils communs). Les partenaires étaient conviés et certains ont pu y prendre part.

Renforcement de compétences

Les démarches pour obtenir des garanties sur les terrains et la reconnaissance de nos activités dans les communes ont pris du temps. Il a fallu accorder les calendriers des uns et des autres, clarifier la vision orientée sur le bénévolat au service des plus démunis et se battre pour consolider les valeurs morales et sociales chères à l’association face à toute forme d’écarts à l’intégrité.

II.III.IV. Construction et équipement du centre

Toutes les autorités communales touchées ont marqué un intérêt fort pour les activités du centre LePont. Ce qui a permis d’obtenir deux terrains pour l’implantation, l’un avec un bâtiment dans l’arrondissement 6 et l’autre nu dans l’arrondissement 1. Le comité de l’association a choisi d’implanter le centre dans le terrain déjà muni de bâtiment. Au vu de l’existant, décision a été prise d’investir les fonds destinés à la construction du centre à des travaux d’aménagement de l’espace, de rénovation du bâtiment et de renforcement des locaux par l’achat de deux conteneurs dont un est déjà payé et installé. Des acquisitions d’équipements sont également en cours. Les photos illustrent la concrétisation de ces options. Les démarches pour obtenir des garanties sur les terrains et la reconnaissance de nos activités dans les communes ont pris du temps. Il a fallu accorder les calendriers des uns et des autres, clarifier la vision orientée sur le bénévolat au service des plus démunis et se battre pour consolider les valeurs morales et sociales chères à l’association face à toute forme d’écarts à l’intégrité.

II.III.V. Exécution des activités du Centre LePont

Forts des conseils très avisés d’Hassan Bugnard, Président de l'Association suisse "LePreau ", nous avons pris les premiers mois pour mettre en place toute la structure qui pouvait absorber le fond de la fondation JYLAG dans le but de conduire à bien le projet. Une centrale d’achat a été mise en place pour effectuer les différents achats. Cela a consisté en la mise en place d’un système comptable dans lequel on organise toute la traçabilité. Grâce à cette disposition, la première tranche financière indiquée dans le Budget opérationnel 2019-2021 élaboré en amont a été sollicitée et obtenue auprès d’Hassan Bugnard, Chef de Projet (confer Budget opérationnel et demande d’avance financière).

II.III.V. Exécution des activités du Centre LePont

Forts des conseils très avisés d’Hassan Bugnard, Président de l'Association suisse "LePreau ", nous avons pris les premiers mois pour mettre en place toute la structure qui pouvait absorber le fond de la fondation JYLAG dans le but de conduire à bien le projet. Une centrale d’achat a été mise en place pour effectuer les différents achats. Cela a consisté en la mise en place d’un système comptable dans lequel on organise toute la traçabilité. Grâce à cette disposition, la première tranche financière indiquée dans le Budget opérationnel 2019-2021 élaboré en amont a été sollicitée et obtenue auprès d’Hassan Bugnard, Chef de Projet (confer Budget opérationnel et demande d’avance financière).

Le bâtiment octroyé par la mairie de l’arrondissement 6 a été rénové et équipé en énergie solaire, matériels de cours, de bureau et en matériaux divers pour les ateliers. Le domaine du centre est aménagé. Il comprend un espace pour un projet de jardin bio encadré par deux conteneurs et des grilles. Tous les équipements nécessaires au démarrage des ateliers de formation ont été acquis.

Notons qu’avant toutes ces acquisitions sus-citées, les activités du centre ont démarré dans l’atelier d’une entreprise partenaire « Kayiiri ». La location d’un espace avec ce partenaire a permis de commencer les inscriptions et la formation de cinq apprenants le 24 juin 2019. Dans le but de permettre à ces franges fragilisées de la population une introduction dans le monde professionnel, des ateliers ou projets de valorisation de produits divers et de rénovations participatives servent de prétexte pour une évaluation individuelle de ces apprenants dans le but d’établir une attestation de compétences socioprofessionnelle. Pour une première étape et sur financement d’un client « le Centre Delwendé pour les femmes accusées de sorcellerie », un projet de fabrication de lave-mains et de poubelles a servi de cadre propice pour apprendre aux bénéficiaires des compétences sociales et techniques. Par des gestes simples exécutés par les apprenants et soigneusement préparés par l’équipe technique, des bidons et autres déchets plastiques sont revalorisés et occupent à nouveau une place utile dans les usages quotidiens. Les clients qui commandent les produits au centre « LePont » sont sensibilisés à se positionner comme contributeurs financiers de projet d’insertion socioprofessionnelle des jeunes démunis. Ainsi, le Centre Delwendé de protection des femmes accusées de sorcellerie est la première à financer la confection de lave-mains et de poubelles pour leurs pensionnaires.

II.III.VI. De l’implication des membres

Les membres de l’association sont fortement organisés et impliqués dans le développement du centre LePont. Pour être efficaces, ils sont organisés par commission. En effet, les commissions suivantes sont créées avec des rôles précis : Une équipe de pilotage, une commission bâtisse et un groupe ressources. Plusieurs comptes de communication internet (google drive, whatsap, keep, task, e.mail de LePreau.LIVE) permettent aux acteurs d’interagir d’une part au sein des membres et d’autre part entre les membres et les partenaires.

II.III.VI. Suivi des activités et évaluation certificatives des apprenants

Le suivi de la formation des bénéficiaires est fait pendant les ateliers par les techniciens bénévoles. Le comité de pilotage assure également les évaluations partielles et certificatives au moyen d’une grille d’évaluation élaborée à cet effet. Des formulaires de suivi des recettes et des dépenses sont utilisés par le directeur du centre et la commission finance. Les réunions sont également des instances utilisées pour apprécier le déroulement du centre et préposer des solutions de remédiation.

Les réalisateurs multimédia bénévoles LePreau.LIVE

Une capitalisation de la progression de l’association LePreau.LIVE et de son centre LePont est prise en compte. Une composante technique réalisatrice multimédia a capté les moments clefs, les goulots d’étranglement, les moments d’opportunité. Les photos illustratives dans le présent rapport et un film joint en annexe sont à son actif. Cette capitalisation permet au groupe de voir et comprendre le processus en œuvre.

III.Particularités

Pour une meilleure traçabilité de la comptabilité, il a été demandé l'élaboration d’un certain nombre d’outils par l’équipe de projet de l'association "LePreau.live". Il s’agit pour la plupart, de formulaires liés à des publipostages avec fonction d'envoi ou d'archivage.

Une centrale d’achat a également été mise en place afin d’assurer une bonne visibilité des dépenses et les meilleurs rapports qualité-prix dans les acquisitions de biens.

Au niveau méthodologique, le travail a consisté à la mise en place de groupes pour conduire les réflexions de la mise en route. Ceux-ci ont conduit les différentes étapes et ont permis de faire progresser les acteurs par confrontation ou par formations-informations:

● Conduire les acteurs avec des compétences diverses à chercher la complémentarité et à conjuguer leurs efforts pour poser une action commune ;

● Réaliser les outils de coordination utiles aux membres du groupe avec des niveaux d’accès différents (écriture, lecture, stockage), pour permettre à tous d’avoir le même degré d’information ;

● Trouver des compromis en analysant les pistes : la formation et les échanges incitent les acteurs mobilisés à mener des réflexions systémiques.

● Mise en place de groupes thématiques (commission bâtisse, équipe de pilotage…) pour le recueille d’information et la consolidation de chaque étape du projet ;

● Écrire en commun un rapport prenant en considération les avis de tous les groupes thématiques (commission bâtisse, comité de pilotage…).

Le processus d’élaboration du budget de mise en œuvre a consisté en des séances de brainstorming qui ont permis d’identifier tout d’abords les besoins, dont les coûts ont été estimés sur la base des informations recueillies par l’équipe technique. Ensuite nous avons procédé à une consolidation desdites informations et à une planification des opérations à engager. Ce qui nous a permis finalement d’établir un budget estimatif de 19 868 310 FCFA.

Sur la base de celui-ci nous avons effectué une demande de déblocage d’une première tranche de 12 470 000 FCFA pour lancer les activités de la mise en place du centre.

Le tableau ci-dessous, résume les dépenses qui ont étés effectués sur la base de la première tranche reçu. Ces dépenses ont permis d’acquérir entre autres un conteneur, un taxi-moto, un poste à souder, un compresseur, divers petits matériels et de supporter la main d’œuvre et les frais logistique.

Dépenses en cours

III. Bilan

IV. Perspectives