Loading

Les ingrédients maudits des vaccins # 40 : Les virus vivants ou atténués

Toujours sur cette liste :

Et nous en arrivons aux... virus, pour lesquels il est précisé qu'ils sont vivants ou atténués.

Bien, reprenons les bases. Pour cela, nous ne pouvons que vous recommander très chaleureusement cette bande dessinée.

Ainsi que cette vidéo :

Pour faire simple :

Les vaccins ont pour but d'apprendre au système immunitaire à reconnaître et neutraliser rapidement certains micro-organismes pathogènes (= qui causent des maladies, maladies susceptibles d'avoir des complications très graves).

Par exemple, les 11 vaccins obligatoires nous protègent contre ces maladies :

Pour faire cet apprentissage, les vaccins contiennent soit des virus atténués (= très affaiblis), soit des virus inactivés (= tués), soit des morceaux de virus, ou enfin une partie de la toxine produite par certaines bactéries (tétanos, diphtérie). Ces éléments servent de "mannequin d'entrainement", pour notre système immunitaire.

L'évolution de la recherche fait que le nombre d'antigènes présents dans les vaccins a beaucoup diminué :

Ce qui fait que le système immunitaire, actuellement, est beaucoup moins stimulé, tout en obtenant au final une très bonne protection.

Petite précision : même avec les virus atténués, la vaccination ne rend pas contagieux !

La vaccination ne donne pas non plus la maladie. Certains effets secondaires peuvent y ressembler (fièvre...), mais ils sont rares, et uniquement dus à l'activation du système immunitaire.

Donc mentionner la présence de virus dans les vaccins... c'est comme préciser qu'un whisky contient de l'alcool : cela coule de source, étant donné que sans les virus, ils n'auraient aucune utilité !

En résumé :

  • Les vaccins contiennent tous un élément (virus atténué ou tué, toxine modifiée...) qui permet d'activer le système immunitaire pour l'entrainer.
  • Ce ne sont jamais des virus pathogènes "en l'état".
  • La vaccination ne peut donc pas vous donner la maladie, ni vous rendre contagieux.