Loading

De l’IF-8000 à SIRI, à quand R2D2 ?

Dans les années 2000, sont apparus les organisateurs électroniques avec comme pionnier le IF-8000 de Casio. Ces nouveaux assistants électroniques ou plus familièrement appelés PDA ont envahi progressivement notre quotidien tout d’abord dans le seul but organisationnel: répertoire, agenda et mail pour progressivement devenir notre meilleur ami. Stockant nos hits préférés, surfant et nous permettant d’échanger encore plus facilement et rapidement avec les autres.

Dans notre monde moderne, nos téléphones portables sont pourvus des fonctions d’un assistant personnel toujours de plus en plus sophistiqués. Entre smartphones et phablettes, nous sommes devenus de plus en plus dépendants à ces “bijoux” de technologie.

Les comportements “déviants” dûs à la monté en puissance de ces technologies, sont de plus en plus exacerbés.

Même dans des moments de socialisation ils sont devenus tantôt le refuge tantôt le centre d’attention.

Intolérants au retard, dans la continuelle course contre le temps, notre assistant électronique devient le maître du temps. Google Assistant, Siri, Cortanta ont réussi a créer un pont entre la “vie digitale” et le monde réel. Nous permettant de gagner du temps sur le plan personnel, cette technologie est aussi une manne très intéressante au niveau marketing notamment.

Lors du Google I/O (8 au 10 mai 2018) se tenant à Mountain View en Californie, Sundar Pichai, CEO Google a exposé les prouesses que leur IA est désormais capable de faire. Besoin d’un rendez-vous chez le médecin, et vous être trop malade pour appeler ? Pas de problème, Google Assistant est là. Vous courrez de réunion en réunion et n’avez pas le temps de réserver ce fameux restaurant pour votre cher et tendre? Pas de soucis, Google Assistant est là.

En voyant la technologie évoluée de la sorte, à quand un R2D2 capable de nous supplanter apparaîtra? A l’heure où la RGPD bouscule les entreprises et nous questionne sur ce que nous sommes près à donner comme informations personnelle, nous faisons le constat que d’ici 2020, 85% des interactions clients seront réalisées sans l'intervention d'un humain. Et 50% des demandes auprès du SAV passeront, au moins en partie par une IA conversationnelle.

Gilles Rapaport pour Stratégies

Deux mondes avancent à une vitesse différente : d'un côté « 80% des clients se disent prêts à payer plus cher, s'ils ont une meilleure expérience client au moment de l'achat, et de l'autre, seules 38% des marques utilisent la donnée dans la conception de leurs expériences-clients ».

L'IA peut servir les 4 grands objectifs du marketing :

  • approfondir la connaissance client
  • améliorer l'expérience client
  • booster la créativité
  • fiabiliser la mesure

L’expérience client, le taux de rebond, la personnalisation, ces mots font partis intégrantes du quotidien de tout professionnel du marketing.

Mais qu’en est-il du test&learn? Peu de personnes ou sociétés prennent le risque de tenter l’aventure. Et pourtant de entreprises comme Google, prennent à bras le corps ses préoccupations pour pouvoir améliorer leur connaissance client, en sachant quel est son médecin, où il préfère dîner ou bien encore quelle coupe de cheveux il adopte pour l’été. Et tout cela sans questionner son client, sans lui faire remplir un énième questionnaire qui provoquerait chez son utilisateur une lassitude certaine voir dans le pire des cas de l’agacement.

Cette démonstration montre la fin du règne de la publicité intrusive, et ouvre des perspectives de stratégies offrant de la valeur à chaque personne ciblée; un ROI maximisé pour l’annonceur en résultera.

En bref:

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.