Loading

Vivant 1 reproduction humaine et autres

Dans cette partie nous verrons la reproduction humaine, les moyens qui permettent le contrôle des naissances ainsi que les principales infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

  • L'ADN, les chromosomes et les gènes (révision partie de la cellule sec. 1)
  • La reproduction humaine (
  • La contraception
  • Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)

L'ADN

L'Acide DésoxyriboNucléique, plus souvent appelé ADN est la molécule qui code tous les caractères d'une espèce (forme du corps, couleur des yeux, des cheveux, etc.).

C'est un peu comme le mode d'emploi d'un organisme. Chez l'être humain, comme chez toutes les espèces animales et végétales, chaque cellule contient un noyau, qui contient lui-même plusieurs molécules d'ADN. Juste avant le moment où une cellule se divise en deux pour donner deux nouvelles cellules-filles, les molécules d'ADN contenues dans son noyau se condensent et s'enroulent sur elles-mêmes pour former des chromosomes.

La molécule d'ADN est une double hélice dont chacun des deux brins est orienté de façon opposée (⇋). Elle est composée de l'assemblage dans un ordre précis de quatre bases azotées :

  • A (adénine),
  • T (thymine),
  • G (guanine)
  • C (cytosine).
Molécule d'ADN

Chaque brin est l'exact complémentaire de l'autre. Chaque A s'associe toujours à un T, et un G à un C.

Les chromosomes

Un chromosome est une structure constituée d'ADN. Chacun des chromosomes a une forme différente. Les humains ont 23 paires dans le noyau de chacune des cellules, 22 sont communes aux deux sexes.

Les chromosomes sont particulièrement visibles au moment de la division cellulaire et ils sont en nombre différent selon les espèces. Le nombre de chromosomes varie dans certains types de cellules malades, en particulier dans les cellules cancéreuses, où en général, il augmente.

Les gènes

Un gène est une petite portion d'ADN, l'acide désoxyribonucléique, support de l'information génétique de l'individu. Ils sont positionnés en l'absence de modification au même endroit d'un chromosome d'un individu à l'autre, mais leur expression est différente.

Chaque gène a pour fonction de déterminer une caractéristique spéciale d'un individu. Les gènes ont aussi la particularité de se transmettre héréditairement à partir du gène du père et de celui de la mère, générant des traits communs entre les parents et leurs enfants : même couleur de cheveux, d'yeux? mais aussi hélas parfois des malformations si le gène transmis est défectueux après avoir subi une mutation, c'est-à-dire un changement, ou une translocation, modification de position sur un chromosome.

La reproduction humaine

La puberté

La puberté, c'est la transformation du corps d'enfant vers le corps d'adulte. La puberté commence pour chacun au moment qui est le sien. Pour certains, elle débutera avant l'âge de 10 ans, pour la plupart des personnes vers l'âge de 12 ans et pour d'autres.

La puberté éveille une nouvelle activité dans une glande qui se situe à la base du cerveau (l'hypophyse). Cette glande produit alors ses hormones, sexuelles: la progestérone et l'oestrogène chez les filles et la testostérone chez les garçons. Ce sont ces hormones qui provoquent toutes les modifications du corps lors de la puberté.

Sous l'action de ces hormones, chaque corps affirme peu à peu des caractéristiques uniques dans sa silhouette, ses formes, sa pilosité (poils) et son développement.

Les organes reproducteurs

Organes reproducteurs féminins

Les organes externes féminins

La partie externe du système reproducteur de la femme est regroupée dans un ensemble que l'on nomme la vulve. Celle-ci comporte plusieurs structures distinctes

La vulve correspond à l'ensemble des organes génitaux externes de la femme. Elle est constituée des grandes lèvres, des petites lèvres, du clitoris, de l'entrée du vagin, de l'hymen et du méat urinaire.

  • Les grandes lèvres, possèdent généralement une pilosité et sont constituées de replis de peau s’étendant de l’avant à l’arrière.
  • Les petites lèvres sont des replis de peau sans poil, plus minces que ceux des grandes lèvres et entourées par celle-ci. Leur principale fonction est la protection de l'entrée du vagin.
  • Le clitoris se situe au dessus du méat urinaire. C'est un petit organe très sensible. Il est protégé par un repli de peau qui le protège qui est nommé capuchon du clitoris ou prépuce du clitoris.
  • L'entrée du vagin porte également le nom d'orifice vaginal.
  • L'hymen est une petite membrane de peau très fine qui ferme partiellement l'entrée du vagin. L'obstruction partielle permet l'écoulement des règles. Cette membrane est habituellement rompue lors du premier rapport sexuel.
  • Méat urinaire. Il s'agit d'une petite ouverture par où est évacuée l'urine. Donc, il ne fait donc pas partie du système reproducteur de la femme.
Organes reproducteurs externes de la femme

Les organes internes

La partie interne du système reproducteur de la femme contient la majorité des structures de celui-ci. Elle comporte les ovaires, les trompes de Fallope, l'utérus, le vagin et les glandes de Bartholin.

Les ovaires: ces structures sont situées de chaque côté de l’utérus, à l'extrémité des trompes de Fallope. Ils produisent les ovules et sécrètent des hormones (comme l'oestrogène).

Les trompes de Fallope: Elles sont deux conduits qui relient les ovaires à l'utérus et permettent le passage des ovules. Les deux trompes sont d’une longueur d’environ 10 cm. Généralement, la fécondation, soit la fusion entre l’ovule et le spermatozoïde, se produit la partie élargie de la trompe de Fallope, appelée l'ampoule de la trompe utérine.

L'utérus: Il est un des plus important organes du système reproducteur de la femme. Il accueille, héberge et nourrit l’œuf fécondé. L’utérus a un peu la forme d’une poire. Il est tapissé à l'intérieur de l'endomètre, une membrane richement vascularisée qui peut s'épaissir pour accueillir l'ovule fécondé qui pourra s'y accrocher et s'y développer. L'utérus se termine par une extrémité plus étroite nommée col de l'utérus. L'ouverture généralement petite permet l'écoulement du sang menstruel lors des menstruations.

Le vagin: Il mesure entre 7 et 10 cm et est situé entre le col de l’utérus et la vulve. Il est l'organe de reproduction chez la femme puisqu'il accueille le pénis et le sperme lors d'un rapport sexuel. Il est souple et élastique puisque son extensibilité est nécessaire lors des rapports sexuels et surtout lors du passage du bébé à l'accouchement.

Les glandes de Bartholin: Elles sont situées à l’entrée du vagin. Elles sont l’homologue des glandes de Cowper du système reproducteur de l’homme. Leur rôle est la sécrétion d’un mucus qui lubrifie et humidifie le vagin, ce qui facilite le rapport sexuel. La sécrétion de ce mucus est généralement beaucoup plus importante lors d’une excitation sexuelle.

Organes reproducteurs internes de la femme

Organes reproducteurs masculins

Les organes externes

La partie externe du système reproducteur de l'homme comporte deux structures principales : le scrotum, qui contient les testicules, et le pénis, organe reproducteur de l'homme.

  • Le scrotum est un sac qui contient les testicules. Il est situé à la base du pénis et est suspendu sous la cavité abdomino-pelvienne. Il est séparé en son milieu afin de former deux moitiés. Chacune d’entre elles contient un testicule.
  • Le pénis est un organe permettant la reproduction sexuée des humains par le dépôt du sperme à l'intérieur du système reproducteur de la femme.
  • Le gland est l'extrémité du pénis est en forme de cloche.
  • Le méat urinaire est une ouverture qui se trouve au bout du gland par laquelle le sperme et l'urine sont évacués. Cette structure ne fait par contre pas partie du système reproducteur de l'homme.
  • Le prépuce est la peau qui recouvre le gland. L’ablation du prépuce, appelé circoncision, peut être pratiquée pour des raisons médicales (infections répétées) ou pour des raisons hygiéniques

Les organes internes

La partie interne du système reproducteur de l'homme comporte les testicules, siège de la production des spermatozoïdes, un réseau de canaux où circule les spermatozoïdes, ainsi que quelques glandes annexes.

Les testicules

  • Les testicules ont deux fonctions : produire les spermatozoïdes (spermatogenèse) et production d'hormones (comme la testostérone). Ils sont d’une longueur d’environ 4 cm et d’un diamètre d’environ 2,5 cm.

Les canaux génitaux

  • L'épididyme est un petit organe accolé postérieurement au testicule. Il est composé de plusieurs conduits issus du testicule et qui fusionnent entre eux et qui s'ouvre sur le canal déférent.
  • Le canal déférent est un conduit reliant l'épididyme au canal éjaculateur.
  • L'urètre est un conduit cheminant de la base de la vessie à l'extrémité du pénis.
  • Le canal éjaculateur est formé de l'union du canal déférent et de la vésicule séminale. Il chemine au sein de la prostate et rejoint l'urètre.

Les glandes annexes

  • La prostate est un organe glandulaire et fibromusculaire contenant une portion de l'urètre. Elle sécrète une partie du sperme dans l'urètre.
  • La vésicule séminale est un organe glandulaire situé entre la vessie et le rectum. Elle est constituée d'un conduit qui rejoint le canal déférent pour fomer le canal éjaculateur.
  • Les glandes de Cowper sont des glandes situées de chaque côté de l'urètre de l'homme, et sécrétant le liquide pré-éjaculatoire

Les gamètes

Les gamètes sont les cellules sexuelles, aussi appelées cellules reproductrices. Ils sont formés dans les gonades chez les animaux. Leur rôle est d'assurer la reproduction sexuée des individus.

Chez humain comme chez l'ensemble des animaux, les mâles vont produire des spermatozoïdes. Les cellules sexuelles mâles sont de petite taille, mais en très grande quantité.

Pour ce qui est des gamètes femelles chez l'humain et les animaux, ils sont appelés ovules. Les cellules sexuelles femelles sont de taille beaucoup plus importante que les cellules sexuelles mâles et elles sont en nombre plus restreint.

Les spermatozoïdes

Entre le moment où il devient mature sexuellement et la fin de sa vie, un homme produit, en moyenne, près de 350 millions de spermatozoïdes par jour.

Ils sont formés de trois parties :

  • La tête, qui contient le noyau ainsi que les substances nécessaires pour traverser les couches protectrices de l'ovule.
  • La pièce intermédiaire, qui comporte, entre autres, les mitochondries qui produisent l'énergie nécessaire au déplacement du gamète.
  • Le flagelle, qui sert à propulser le spermatozoïde.

Les ovules

À partie de la puberté, un ovule sera explusé à chaque mois. Contrairement à l'homme, la femme ne peut pas se reproduire jusqu'à la fin de sa vie. En effet, environ 400 ovules seront produits par une femme, par la suite elle entamera sa ménopause, période d'incapacité à se reproduire jusqu'à la fin de sa vie.

L'ovule est une très grosse cellule (environ 24 fois plus grosse que la tête d'un spermatozoïde) qui contient un cytoplasme contenant un noyau. Cette cellule est également entourée de couches protectrices qui attirent les spermatozoïdes.

Le cycle menstruel

Le 1er cycle commence à la puberté de la femme et dure jusqu’à la ménopause. Un cycle menstruel dure en moyenne 28 jours (1er jour du cycle = début des règles). En l’absence de grossesse, la muqueuse à l’intérieur de l’utérus se désagrège : ce sont les règles.

En termes techniques

  • Les ovaires sécrètent des oestrogènes, ils favorisent la formation de l’endomètre ainsi que l’ovulation le 14ème jour du cycle.
  • L’ovocyte est alors expulsé hors de l’ovaire : il passe dans les trompes, puis dans l’utérus.
  • Non fécondé par un spermatozoïde, l’ovule est à nouveau éliminé dans les règles.
Le cycle menstruel

La fécondation et la grossesse

La fécondation

Pour qu’il y ait fécondation, un spermatozoïde (gamète mâle) doit rencontrer et fusionner avec un ovule (gamète femelle) après une relation sexuelle. Chaque gamète est issu de la méiose et possède par conséquent la moitié du bagage génétique de la cellule dont elle est issue. Chaque parent contribue donc à la moitié de l’ADN des cellules du bébé.

La première cellule formée par la fusion de l’ovule et du spermatozoïde se nomme zygote et reste unique pendant les 24 premières heures suivant la conception (fécondation).

L'embryon

Suivant le stade du zygote, la phase embryonnaire se poursuit pendant environ huit semaines (deux mois). L’embryon débute son développement après que le zygote ait commencé à migrer vers l’utérus dans les trompes utérines. L’embryon traverse plusieurs stades à partir de son implantation dans l’endomètre de l’utérus, appelé nidation, qui se produit vers le 7e jour du développement.

C'est après cette implantation que se développeront le sac amniotique et le placenta. Le sac amniotique protège l'embryon des chocs alors que le placenta sert à nourrir l’embryon, à le débarrasser de ses déchets et à assurer les échanges gazeux entre la mère et l'embryon.

Le fœtus

L’enfant à naître est appelé fœtus vers la fin de la huitième semaine alors que la plupart des organes sont en place. On le nommera ainsi de la neuvième semaine à l’accouchement, la quarantième semaine. On définit par convention la période de gestation à partir de la dernière menstruation jusqu’à l’accouchement, ce qui correspond environ à 40 semaines.

Développement du foetus en semaine
  • Vers 12e semaine, le foetus commence à bouger et il est aussi possible de déterminer son sexe.
  • Vers 16e semaine, les cartilages commencent leur ossification et les muscles commencent leur activité. C'est également au même moment que les organes génitaux sont complètement formés et que le cerveau se développe, rendant le système nerveux fonctionnel.
  • Vers 20e semaine, le fœtus adopte la position fœtale à cause de l’espace qui commence à manquer. Durant le troisième et dernier trimestre, tous les organes et les systèmes achèvent leur développement.
  • Vers 24e semaine, le foetus serait viable, autrement dit, avec des soins intensifs, il pourrait poursuivre son développement à l'extérieur de la mère.
  • Vers 28e semaine, il peut ouvrir les yeux, dort en moyenne 19 heures par jour et bouge le reste du temps. Le foetus voit son pourcentage de gras augmenter.
  • Vers 34e semaine, il se retourne et a maintenant la tête vers le bas ; il est prêt à naître.

L'accouchement

Il se produit généralement entre la 38e et 40e semaine. Le travail est l’ensemble des phénomènes mécaniques qui accompagne la naissance de l'enfant.

  1. La période de dilatation du col utérin permettra le passage du bébé. Cette période dure de 6 à 12 heures et est provoquée par la pression qu’exerce la tête du bébé sur le col dûe aux contractions qui le poussent vers la sortie. C'est à ce moment que le sac amniotique est déchiré et que le contenu est évacué. On dira que la femme "perd ses eaux".
  2. L’expulsion, s’étend de la fin de la période de la dilatation jusqu’à la sortie complète de l’enfant. Cette étape dure habituellement de 20 minutes jusqu’à 2 heures.
  3. La délivrance. Le placenta et le reste du cordon ombilical sont expulsés, alors que des contractions se poursuivent et compriment les vaisseaux pour diminuer le saignement. Cette phase dure environ 30 minutes.
Étapes de l'accouchement

Les stade du développement humain

Ce sont les étapes par lesquelles un humain passe au cours de sa vie. Les humains passent par différentes étapes pendant leur développement. Excluant les trois stades de développement avant la naissance (zygote, embryon, foetus), l'humain traverse trois stades de développement pendant sa vie :

  • L'enfance (bébé, petite enfance, enfance)
  • L'adolescence
  • L'âge adulte (adulte, vieillesse)

Enfance

Le premier stade de développement est l'enfance. Il débute dès la naissance jusqu'à l'âge de 10 ans, soit aux premiers signes de la puberté.

Bébé

De la naissance à l'âge d'un mois, on parle d'un nouveau-né (bébé). C'est dans cette première période que l'individu fait la transition entre le milieu utérin et le monde extérieur. Ensuite, d'un mois à 2 ans, le bébé, aussi appelé nourrisson, devient de plus en plus autonome, apprenant à s'alimenter par lui-même, à communiquer et à marcher par exemple. La croissance de l'individu est la plus forte pendant cette période.

Petite enfance

De 2 ans à 6 ans, c'est l'étape de la petite enfance. L'individu devient encore plus autonome, tant au plan psychologique que physique. Il acquiert plus de force et de coordination dans ses mouvements et développe aussi ses aptitudes sociales.

Enfance

Jusqu'à l'âge de 10 ans, on parle véritablement de l'enfance. L'enfant croît moins rapidement, mais poursuit son développement physique et psychologique. Il commence également à fréquenter l'école primaire.

Adolescence

C'est le stade intermédiaire entre l'enfance et l'âge adulte. Cette étape est marquée par les nombreux changements. Suite à celle-ci, tout individu est considéré comme mature sexuellement et est capable de se reproduire. Ces changements débutent en moyenne vers l'âge de 10 ans chez les filles et de 12 ans chez les garçons. On assiste également à une poussée de croissance chez les deux sexes pendant cette période.

Adulte

On considère qu'un individu est adulte à partir du moment où il atteint la majorité civile, soit 18 ans au Québec. C'est le stade de développement le plus long chez l'humain et il se termine par la mort. Pendant cette période, l'individu est mature sexuellement, capable de se reproduire et il peut éventuellement fonder une famille. Les femmes sont fertiles jusqu'à la ménopause, qui se produit habituellement entre 45 ans et 55 ans. Quant aux hommes, ils sont théoriquement aptes à se reproduire jusqu'à la fin de leur vie.

Viellesse

Éventuellement, l'individu adulte atteint l'étape de la vieillesse, c'est-à-dire le moment où les organes et les tissus du corps humain commencent à vieillir. Il n'y a pas d'âge précis pour déterminer le début de cette étape, mais on considère que vers l'âge de 70 ans, le vieillissement est entamé. Plusieurs signes témoignent du début du vieillissement du corps :

  • Apparition de rides plus profondes
  • Blanchiment et perte de cheveux
  • Diminution de la masse musculaire et de la force physique
  • Apparition de l'arthrite ou des rhumatismes
  • Affaiblissement et ralentissement des fonctions urinaires et de la capacité cardiaque

La contraception

La contraception est l'ensemble des méthodes employées pour provoquer une infécondité temporaire et réversible (donc pour éviter une grossesse) autant chez la femme que chez l’homme.

Il existe des méthodes contraceptives de type;

  • Hormonales
  • Non-hormonales (barrière, spermicide, etc.)

Méthodes hormonale

Avantages :

  • Simple, très efficace;
  • Régularise les cycles menstruels et réduit les douleurs qui y sont associées.

Inconvénients :

  • Ne protège pas contre les ITSS;
  • Comporte certains effets secondaires liés à la prise d’hormones;
  • La prise doit être régulière, à la même heure chaque jour et malheureusement, les oublis sont fréquents.

Efficacité : En théorie, elle serait efficace dans 99,5% des cas, mais en pratique, en comptant les femmes qui oublient parfois une pilule, elle serait efficace dans 92% à 96% des cas.

Avantages :

  • Une des méthodes contraceptives les plus efficaces;
  • Empêche la fixation du zygote;
  • Offre une contraception pour une durée de 3 à 5 ans;
  • Aucun effet sur la fécondité une fois le dispositif retiré, ce qui offre une alternative intéressante à la stérilisation;
  • Absence ou diminution des menstruations;
  • Simple d'utilisation, pas de préoccupation quotidienne.

Inconvénients :

  • Ne protège pas contre les ITSS;
  • Peut entraîner des effets secondaires;
  • Risque d’infections.

Efficacité : L'efficacité est d'environ 99%.

Avantages :

  • Empêche la fixation du zygote;
  • Disponible sans prescription.

Inconvénients :

  • Ne protège pas contre les ITSS;
  • Efficacité limitée;
  • Effets secondaires possibles tels les nausées et les vomissements.

Efficacité : Plus le temps passe, plus son efficacité diminue. Elle est efficace à 95% si prise au plus tard 12 heures après la relation sexuelle. Cette efficacité tombe à 60% si elle est prise après 5 jours.

Méthodes non-hormonales

Avantages :

  • Protège aussi contre les ITSS;
  • Facile d’accès et simple à utiliser;
  • Responsabilise l’homme face à la contraception;
  • Ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel de la santé;
  • Peu dispendieux.

Inconvénients :

  • Peut causer une certaine irritation au niveau du vagin.
  • Entrave la spontanéité de l’acte amoureux;
  • Peut diminuer la sensibilité;

Efficacité: Lorsqu'il est bien utilisé, le taux d'efficacité du condom masculin se situe entre 86% et 97%.

Avantage :

  • Peuvent être insérés peu de temps avant un rapport sexuel;

Inconvénients :

  • N’offrent aucune protection contre les ITSS;
  • Nécessite une certaine habileté pour l’installer correctement;
  • Peu efficace comparativement à d’autres méthodes.

Efficacité : Leur taux d'efficacité se situe entre 60% et 91%.

Les ITSS

Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) étaient anciennement connues sous le nom de maladies transmises sexuellement (MTS) ou encore maladies vénériennes.

Peu importe le nom que l’on leur donne, elles sont principalement transmises lors de relations sexuelles non protégées et sont les plus importantes infections au niveau des organes génitaux.

Elles sont classées en trois types;

  • Virales
  • Parasitaires
  • Bactériennes

Virales

Virales/Parasitaires

La gale

La gale est également une infection parasitaire hautement contagieuse, mais pas nécessairement liée aux relations sexuelles. Il s'agit en fait d'une maladie de la peau liée à la femelle Sarcoptes scabiei, qui creuse des galeries sous la peau pour y déposer les oeufs.

Cet acarien peut infester les replis chauds et humides de la peau, tels que les aisselles, les fesses, l'aine et les parties génitales. Les symptômes sont essentiellement des éruptions cutanées et des démangeaisons et les traitements sont essentiellement les mêmes que pour les morpions.

Bactériennes

Quoi faire si vous avez des doutes?

Credits:

Created with images by HolgersFotografie - "baby sweet happy" • be creator - "Group of teens at the beach" • DigitalMarketingAgency - "pregnant pregnancy maternity" • frankbeckerde - "baby feet hands baby" • erin leigh mcconnell - "ybchayl - version two" • Stef(igno) - "People" • StockSnap - "people old man" • sferrario1968 - "medicines drug medicine" • kerryank - "condom safe sex aids"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.