VTT d'orientation, mécanique et numérique Séquence pédagogique pluridisciplinaire en Lycée Pro

Ce cycle part d'une volonté de proposer un panel d'activités plus large à des élèves de CAP MMPJ (maintenance de matériel "parcs et jardins"). La classe a exprimé le souhait de pratiquer le VTT, certains élèves proposant d'apporter leur propre vélo. Un parc de VTT en très mauvais état dormait dans un hangar de l'établissement. Le projet s'est déroulé en 3 phases : la réparation des VTT à l'atelier, la pratique sécuritaire du VTT en milieu urbain, l'organisation d'une course d'orientation à VTT en utilisant les outils numériques des élèves.

Les spécificités de l'Ile de France compliquent parfois la programmation d'APPN et hormis la course d'orientation, mes élèves n'avaient pas la possibilité d'en pratiquer d'autres.

Réparer les vélos à l'atelier, une démarche pluridisciplinaire

Utilisé auparavant par les élèves de l'internat éducatif de l'établissement, un parc d'une vingtaine de VTT prenait la poussière dans un local. Au hasard de discussion, nous avons appris son existence et avons décidé, avec les élèves d'une classe de "mécaniciens" de travailler à la réparation de ces vélos qui n'en avaient plus que le nom. En collaboration avec leur professeur d'atelier, nous avons travaillé sur les éléments constitutifs du VTT en EPS et consacré une séance aux premières réparations. Le relais a été pris par l'atelier et en 2 semaines, chaque élève avait à sa disposition un VTT fonctionnel. Certains élèves ont apporté leur propre matériel. Cette première phase a été le moyen de disséquer un vélo et de comprendre le fonctionnement des freins, des dérailleurs en manipulant leurs éléments constitutifs.

Pratiquer le VTT en milieu urbain de manière sécuritaire

Deux séances ont été nécessaires pour faire re-découvrir une pratique sécuritaire du VTT en milieu urbain. Nous avons réalisé deux sorties pour rappeler les consignes incontournables de la circulation mais également pour réaliser quelques exercices type trial dans l'établissement : rouler sur une planche, réaliser un slalom serré, franchir de petits obstacles, maîtriser un freinage d'urgence, rester en équilibre... Cette deuxième phase a pris la forme de défis entre équipes d'élèves.

S'orienter à VTT, un défi relevé avec le numérique

La dernière phase fut l'aboutissement de la séquence. En collaboration avec leur enseignante de monde actuel (histoire, géographie, éducation civique), nous avons travaillé sur la notion d'espace proche à travers une découverte virtuelle du voisinage de l'établissement. Nous avons pour cela utilisé l'outil Maps de Google. Dans un premier temps, les élèves, en classe, ont du présenter leur environnement proche : façade de leur immeuble, square où ils se retrouvent entre amis, etc. Dans un second temps, ils ont du chacun créer un parcours d'orientation dans un périmètre donné de 4 postes. Pour éviter les pertes de balises, chaque élève a utilisé le mode StreetView pour repérer un élément remarquable du poste choisi. Par exemple, si le poste correspondait à un fleuriste, l'élément remarquable faisant office de balise était la couleur de la devanture. Ainsi, chaque élève a créé un jeu de piste d'orientation de 4 ou 5 postes auxquels correspondaient autant de questions précises permettant de vérifier le passage d'un futur concurrent. Se faisant, l'enseignante de monde actuel a pu aborder le lexique de la carte et du repérage dans l'espace ainsi que celui de l'orientation. Les dernières séances ont été consacrées à la réalisation de ces "jeux de piste" et chaque élève a pu proposer son exercice à d'autres camarades.

AVEC : Apportez Votre Équipement Connecté / BYOD : Bring Your Own Device.

Nous avons utilisé plusieurs outils d'orientation : la carte, dans les premières séances, mais également les smartphones des élèves, dans une démarche AVEC. Si la grande majorité des élèves sont équipés de téléphones intelligents, ils sont beaucoup moins nombreux à exploiter tout le potentiel de leurs outils. Nous nous sommes ainsi rendu compte que très peu savaient utiliser les fonctions liées à la géolocalisation. Nous avons donc consacré une séance à l'utilisation de l'app GPS des téléphones des élèves. Pour cette séance, les élèves n'avaient pas de carte mais une liste d'adresse avec la question correspondant et ils devaient utiliser leur app GPS pour réaliser le parcours.

Conclusion

Les élèves de CAP ont besoin d'accéder à une pratique qui fasse sens pour eux. C'est le cas lorsqu'ils participent à l'élaboration de la programmation des APSA. Dans cette séquence, les élèves se sont impliqués dans le choix de l'activité mais également dans ses mises en œuvre lorsqu'ils ont participé à la réparation du matériel et à l'élaboration des parcours d'orientation. En utilisant des outils numériques courants comme Google Maps et en permettant aux élèves de travailler avec leur matériel, nous avons prolongé cette démarche tout en leur faisant développer des compétences numériques réinvestissables. Trop souvent, on est persuadé que les élèves, parce qu'ils sont nés avec, ont une grande maîtrise de leurs outils numérique... L'école, et en son sein les enseignants, doit prendre part à l'acquisition des compétences de littératie numérique.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.