Loading

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE COVID-19 La communauté aéronautique solidaire mobilisée pour transporter le personnel de santé

Aviation Sans Frontières célèbre cette année ses 40 ans d'existence. 2020 se présentait comme une année spéciale pour nous : l’occasion d'analyser notre parcours, d'organiser les réponses aux besoins toujours aussi nombreux, de redéfinir les missions à venir. Une occasion aussi de partage, lors de nombreux événements prévus, entre bénévoles, partenaires et grand public. Les circonstances en ont décidé autrement : l'épidémie de Coronavirus a bousculé, d’emblée, nos modes de vie et nos priorités.

Nous ne pouvions pas rester inertes, cloués au sol

Une crise sans précédent qui nous a obligés à suspendre nos missions en France et à l’étranger. Nous ne pouvions pas rester inertes, cloués au sol : forts de nos 40 ans d’expérience dans la gestion des crises humanitaires, nous avons mobilisé nos efforts et nos équipes sur une autre mission. Une mission inédite mais qui a pris vite tout son sens dans cette crise.

COMMENT AGIR ?
"Quand cette crise sanitaire est arrivée en France, personne n’aurait parié qu’on ait besoin de nous"

«À l’origine, il y a quatre décennies, Aviation Sans Frontières était une toute petite équipe, souvent des pilotes d’Air France qui, pendant leurs congés, faisaient des missions dans des pays chauds», raconte Gérard Feldzer, président d'Aviation Sans Frontières. «En Afrique, on se faisait tirer dessus. Ebola, les crises, les guerres, on est en appui de tout cela. Quand cette crise sanitaire est arrivée en France, personne n’aurait parié qu’on ait besoin de nous. On s’est dit que ce n’était pas possible de voir le personnel médical faire près de 10 heures de car pour rallier Bordeaux à Mulhouse, par exemple. Il fallait les soulager.»

Le monde de l’aviation et celui de la santé se rapprochent, se soutiennent. Ils ont les mêmes exigences, n’ont pas le droit à l’erreur, ont une formation continue et sont au service des autres

En France, dès le début de l'épidémie, se profile une disparité d’une région à l’autre : le Grand Est, l'Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France, l'Île-de-France comptent un nombre important de malades, alors que d’autres régions sont moins touchées. Les ressources ne sont pas toujours affectées au bon endroit, au bon moment. Se profile donc la nécessité de procéder, rapidement et à la demande, à l’acheminement de personnels soignants et de petits équipements médicaux, en France et en Europe. D'autant plus que les transports réguliers sont quasi à l'arrêt : Air France ne vole presque plus, le train comme la voiture sont devenus des moyens de transport aléatoires.

NOUVELLES SYNERGIES SOLIDAIRES

L'idée naît ainsi de créer une plateforme en ligne pour rapprocher d’un côté les demandes de transport d’équipes médicales (ou de matériel) qui émanent des structures sanitaires, de l’autre côté, les offres de transport : par exemple des avions d’affaires de grands groupes mettant à disposition leurs appareils et leurs pilotes professionnels.

Apporter notre connaissance du digital, de l’économie collaborative et de l’aviation sur ce projet en période de crise était pour nous une évidence

La création de ce type d'outil requiert des compétences très spécifiques. Aviation Sans Frontières contacte Wingly, première plateforme de partage de vols en Europe. “Nous n’avons pas hésité un seul instant", explique Bertrand Joab-Cornu, cofondateur de Wingly, "l’opportunité d’apporter notre connaissance du digital, de l’économie collaborative et de l’aviation sur ce projet en période de crise était pour nous une évidence. Nous avons directement mobilisé notre équipe de développement web afin de créer la plateforme en moins de 5 jours, week-end inclus”. Wingly s'engage en même temps à reverser à Aviation Sans Frontières 20% du montant des cartes cadeaux achetées sur leur site internet.

UNE COMPAGNIE VIRTUELLE

Une fois la plateforme mise en ligne, la réponse du monde de l’aéronautique est immédiate. Pas moins de 70 avions sont mobilisables par des constructeurs, des compagnies régionales ou d’affaires, des propriétaires privés, des sociétés… Plus de 550 pilotes se portent volontaires. Parmi les partenaires qui ont répondu présent : Dassault Aviation, Airaffaire, Daher, Total, Air BPBNP ParibasJetfly, Jet Solidaire, ITS Group, Twin Jet, Speedwings Business, l'Enac, Aerobuzz.fr, Aopa France, Aviation et Pilote, Isae Supaero, AirGO, VallJet. Une communauté solidaire qui se transforme en une compagnie aérienne virtuelle, la première compagnie opérationnelle aujourd'hui en France.

«Dans notre l'histoire de l’aviation, cette mobilisation est exceptionnelle"

Les aides de la communauté aéronautique, permettent ainsi de réduire les coûts au maximum, par exemple Total et Air BP offrent la gratuité d’une partie du carburant nécessaire, la Direction Générale de l’aviation civile, lève les contraintes administratives et met à disposition un avion de l’École Nationale de l’Aviation Civile. Les avions peuvent se poser sur n’importe lequel des 500 aérodromes en France et dans d’autres pays en Europe. N’importe quelle structure hospitalière se trouve ainsi à moins de 40 minutes du parking de l'un de nos avions.

La première opération de ramassage médical a eu lieu le 7 avril, à seulement quelques jours du lancement de la mission.
Le premier jour de l'opération, 15 soignants ont été accompagnés du sud du pays (Tarbes, Toulon, Avignon) vers Mulhouse

Les équipes de bénévoles d'Aviation Sans Frontières, détachées des leurs missions quotidiennes, travaillent jour et nuit pour, entre autres, organiser, planifier les passagers et les matériels, les plannings des avions, les ouvertures des terrains, des ravitaillements, etc... Tout le monde est appelé à participer : nos parrains, Anggun et Thomas Pesquet, confinés chez eux, multiplient les interventions dans les médias pour donner visibilité à la mission Covid et mobiliser ainsi le grand public.

Nous avons besoin de vous, maintenant !

«Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour prêter main forte» - rappelle Gérard Feldzer - «devenir bénévole, ou faire un don pour pallier les frais de maintenance incompressibles, de logistique, d’assurances, ou encore de mises de place d’avions ou d’équipages. Ensemble, par des renforts facilités, du matériel livré en urgence, nous allégeons la pénibilité de ces admirables personnels de santé, améliorant ainsi la prise en charge des malades… Ensemble nous pouvons sauver des vies!»

Découvrez la vidéo "Par Solidarité", avec Thomas Pesquet:

À ce jour, près de 300 soignants ont été acheminés partout en France, 120 missions effectuées, plus de 100 pilotes mobilisés, des dizaines d'aéroports ont donné leurs disponibilités ainsi que le personnel de terre.

Encore un grand merci à l'ensemble de nos partenaires, aux équipes d'Aviation Sans Frontières impliquées sur la crise Covid-19, et plus particulièrement aux Missions Avions et aux équipes des partenariats, sans oublier le service comptabilité/gestion, nos 3 délégations et les Accompagnements d'Enfants Malades, le Fret Humanitaire, la Messageries Médicale, les Ailes du Sourire et E-Aviation qui, parmi mille difficultés, œuvrent avec détermination sur les actions à venir.

Au personnel soignant va toute notre admiration et reconnaissance.

Created By
Aviation Sans Frontières / Pierpaolo Pulinas
Appreciate

Credits:

Photos : T. Pereira / Zeppelin / Aviation Sans Frontières