Déracinés Chansons sur le thème du déracinement.

Source de l'image : "Ellis island 1902", Wikimedia Commons

Il est fort possible que les vidéos que vous verrez soient accompagnées de publicités : NE CLIQUEZ PAS SUR CES PUBLICITES. Eventuellement, vous pouvez les fermer en cliquant sur la croix.

Quoi de mieux que les cordes d'une guitare sèche pour pleurer son pays ?

Georges Moustaki dresse un autoportrait par l'anaphore, à travers le regard de ceux qui le voient comme un "métèque".

Presque 40 ans plus tard (en 2006), cette chanson a inspiré Joey Starr, qui dresse lui aussi un autoportrait à travers son histoire personnelle.

Dalida chante le destin d'un "homme des sables".

Joe Dassin évoque l'immigration portugaise durant les 30 Glorieuses.

Dans cette chanson, Daniel Balavoine rend hommage à sa femme. C'est aussi un appel à l'ouverture d'esprit et à la lutte contre le racisme.

Charles Aznavour rend hommage au courage des émigrants et à la richesse humaine qu'ils apportent.

Pierre Perret raconte le parcours d'une Somalienne, confrontée aux valeurs plus ou moins bien partagées de liberté, d'égalité et de... fraternité.

Alain Souchon décrit les rêves et les espoirs d'un Soudanais arrivé en France.

Le thème du voyage est essentiel chez Manu Chao. Du déracinement nécessaire (Clandestino) à la nécessité du déracinement (Desaparecido).

Le rappeur Ekoué décrit la recherche d'identité d'un fils d'immigré "perdu, le cul entre deux chaises".

Le récit d'un homme parti pour l' "Eldorado" et tiraillé entre rêves et désillusion.

Corneille (de son vrai nom Cornelius Nyungura) quitte le Rwanda, victime et témoin du massacre de ses parents lors du génocide rwandais (1994). On comprend ainsi le double sens - propre et figuré - du titre...

Suivez le parcours d'une valise, retracé par le groupe "La Rumeur".

Sur un fond de Jazz, Abd Al Malik décrit l'espoir d'un homme "sur le détroit de Gilbraltar". Mais où va-t-il ?...

Sefyu raconte l'histoire de l'immigration à travers plusieurs générations.

L'impression d'être "déraciné" dans un pays où l'on est né et pourtant étranger ; d'être tiraillé entre ici et là-bas, entre le passé familial et un avenir à écrire.

Created By
L. Vighier
Appreciate

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.