Loading

Et si on commençait par l'imprévu ?

2020 prévoit tant de projets… et pourtant 2020 a commencé par ce qui n’était pas prévu. La vie s’amuse à nous bousculer comme si nous étions ses marionnettes. J’aime penser qu’elle le fait toujours pour notre bien, qu’il y a à apprendre dans chaque imprévu, qu’on peut construire sur une pierre tombée, et même qu’une pierre s’écroule pour laisser la place à une nouvelle construction.

L’homme prévoit et l’univers s’amuse. C’est beau les projets, c’est grand les projets, ça nous met en énergie, ça nous fait rêver, ça nous stimule et ça nous occupe beaucoup. Les projets nous donnent l’illusion que nous maîtrisons l’avenir, que tout est sous contrôle, nous rêvons avant de vivre et c’est la clé pour vivre nos rêves. Sauf que l'univers s’amuse… quand on croit qu’on sait, il nous apprend, quand on pense qu’on contrôle, il nous bouscule, et quand on est sûr, il nous embrouille.

Et puis un jour on arrête de vouloir maîtriser et on décide de faire confiance à la vie. On ne se heurte plus, on prend ce qu’elle a prévu pour nous et surtout on apprend. Continuons à rêver, à vibrer, à se rencontrer, à se découvrir, à s’aimer, continuons à bâtir de grands projets, pourvu qu’ils restent dignes et servent les humains. Mais restons humbles face à l’univers et profitons pleinement de chaque instant présent en les installant tout au fond de notre cœur. Parce que personne ne peut tout miser sur le programme de demain.

Mais finalement, n’est-ce pas là tout l’intérêt de notre existence ? N’est-ce pas dans l’imprévu que coule toute la sève de la vie ? Nous ne savons pas ce qui est prévu demain, alors vivons aujourd’hui et ne perdons plus jamais une seule journée à ne pas rire…