Loading

FÉCONDATION IN VITRO & ENDOMÉTRIOSE Charles Dray

L’endométriose est une maladie fréquente qui touche 10% des femmes à partir de la puberté et entre 20 et 40% de celles qui consultent pour infertilité.

Cette maladie reste mal connue aussi bien quant à son origine que pour les traitements et le retentissement sur la fertilité.

L’une des causes habituellement évoquées serait le reflux de sang dans les trompes lors des règles. Ainsi des greffes multiples d’endomètre (le tissu de la cavité utérine) se localise dans la cavité abdomino-pelvienne sous forme de kystes ovariens, de rétractions tissulaires au niveau de la vessie, des uretères, de nodules entre rectum et vagin...

Ces différentes lésions sont à l’origine de douleurs menstruelles parfois invalidantes, de problèmes rénaux et digestifs parfois graves.

Concernant les problèmes de fertilité deux explications sont avancées :

En premier l’insuffisance ovarienne précoce sous l’effet des kystes qui altèrent la réserve ovarienne de tissus sains fonctionnels, et l’inflammation du liquide péritonéal gênant la capture de l’ovule par la trompe et la progression des spermatozoides.

Le traitement en dehors du désir de grossesse consiste à bloquer les ovaires, le plus souvent avec une pilule contraceptive, et la chirurgie pour le diagnostic de douleurs par exemple cœlioscopie qui permet aussi le traitement de certaines lésions par coagulation ainsi qu’une chirurgie plus lourde pour certaines lésions sévères.

Pour traiter l’infertilité, la Fiv est une référence permettant d’obtenir jusqu’à 50% de grossesses cumulées. Elle est précédée en général d’un blocage ovarien par pilule contraceptive.

Ainsi les résultats de la Fiv sont équivalents à ceux des femmes non atteintes dans les autres indications.

Le niveau de preuve scientifique de ce traitement par fiv d’emblée est de 2 sur une échelle de 4 et les recommandations actuelles sont détaillées par la Haute Autorité de santé dans un bilan de 2017, la chirurgie dans l’indication de fertilité passant au second plan tant que possible.

Les recommandations de la Haute Autorité de Santé

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.