Loading

uN nouveau min pour le grand ouest PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE : BALOON PHOTO

Le Marché d'intérêt national (MiN) Nantes Métropole a déménagé. Situé sur l'Île de Nantes depuis 1969, il a été transféré, en quatre étapes, en février 2019, sur le parc d’activités Océane Nord à Rezé, devenant ainsi le MiN le plus moderne de France. Il a rejoint Nantes Agropolia, pôle agroalimentaire, pour former un vaste ensemble de près de 55 hectares et continue d’abriter l’activité fourmillante de sa centaine de grossistes en fruits et légumes, fleurs, produits de la mer, viande, crèmerie, épicerie... Au total, le pôle agroalimentaire abrite 200 entreprises.

Le MiN était installé depuis 1969 au sud de l'Île de Nantes. © Ville de Nantes.

"Son déménagement était rendu inévitable par l’évolution de l’Île de Nantes : il s’agissait de ne pas briser sa dynamique. Le nouveau site, à moins de 7 kilomètres et en bordure de périphérique, préserve ses atouts actuels en lui en apportant de nouveaux", signale Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole et président de la SEMMINN, la société qui gère et exploite le MiN.

Circuits courts à l'honneur

Le deuxième MiN de France est implanté au cœur d'un bassin de consommation de plus de 630 000 habitants. Avec 13 500 hectares de surfaces agricoles cultivées, la métropole nantaise reste fortement agricole. 330 exploitations fermières, dont 42 en bio, alimentent en produits locaux emblématiques (la mâche, le muguet, le muscadet ou encore la vache nantaise) la métropole nantaise.

Le "Rungis nantais" dispose de 6 grands secteurs d'activités (fruits et légumes, marée, fleurs plantes et décoration, cash et spécialités, viande, matériel et services) ainsi qu’un espace de vente dédié aux circuits courts, intitulé "le carreau des producteurs". Situé en son cœur, il accueille une quarantaine de producteurs locaux, principalement issus de la culture maraîchère des régions Pays de la Loire et Bretagne. Tous les matins, de 5h à 10h, cet espace alimente les grossistes du marché, les restaurateurs, les commerçants et la grande distribution.

Ce nouveau MiN "symbolise l'alliance des territoires au service de l'alimentation", annonce Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. "Beaucoup d’employés du MiN habitent déjà au sud de la métropole ; beaucoup de maraîchers qui l’alimentent s’y trouvent aussi, note Gérard Allard, maire de Rezé et vice-président de Nantes Métropole en charge du développement économique des territoires. Ce transfert est pour eux l’opportunité d’optimiser, demain, leurs transports et leurs déplacements. En cela aussi, il est cohérent."

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, en juin 2018 sur le chantier du MIN. © Stephan Menoret.

Le MiN est un maillon essentiel du Projet alimentaire territorial, initié par Nantes Métropole et construit avec 90 structures et 150 acteurs de la filière agroalimentaire. Ce projet porte un engagement et une volonté d’apporter collectivement des solutions concrètes pour un changement de modèle alimentaire, en offrant une alimentation saine, de qualité et accessible à tous.

« Le nouveau MiN est une formidable opportunité de développement pour l'emploi et pour notre filière agroalimentaire », Pascal Bolo, vice-président de Nantes Métropole, chargé de l’emploi et des finances, et président de la SEMMINN

Récupération des eaux de pluie, centre de tri des déchets et panneaux solaires

Le MiN est un acteur de la transition écologique. Il a été conçu pour consommer le moins d’énergie possible. Il est extrêmement bien isolé et éclairé avec des ampoules LED. Pour économiser le foncier, un espace de stationnement souterrain a été construit pour les salariés. En outre, une citerne de récupération des eaux de pluies de 6000 m³, soit la contenance de deux piscines olympiques, est installée dans le sous-sol. Il possède également son propre centre de tri des déchets. Sur le toit, 31 000 m² de panneaux photovoltaïques dernière génération fabriqués par l'entreprise herblinoise Systovi sont en service. Il s’agit de la plus puissante installation en toiture solaire sur le Grand Ouest avec près de 6 Mégawatts-crète qui pourront produire l’équivalent de la consommation de plus de 2 300 foyers.

31 000 m² de panneaux photovoltaïques pour la plus puissante installation solaire en toiture du Grand Ouest.

Plan d'accès du nouveau MiN

Le MIN comme si vous y étiez !

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.