Loading

De nuit Saint-Bonnet-le-Château joue la comédie Envie de découvrir Saint-Bonnet-le-Château sous un angle original, c’est possible avec les Noctambules aux chandelles. L'office de tourisme Loire Forez en partenariat avec la mairie propose une visite théâtralisée nocturne de la commune.

Une visite familiale, drôle et instructive

Pendant une heure et demie, la Compagnie dramatique Le Théâtre de l'Alauda du Puy-en-Velay, vous emmène sillonner les ruelles du village. Au programme : intrigue, histoire et découvertes. Un moment familial, drôle et instructif, rythmé de saynètes et d’intermèdes musicaux.

Le rendez-vous était fixé devant l'Office de tourisme de Saint-Bonnet-le-Château. Photo Progrès/Frédéric Chambert

Le public acteur de la pièce

« Regardez-moi toute cette populasse ». Grimée, habillée en costume d’époque et avec un accent du Forez, Valérie Bourgier de l’office de tourisme, ou plutôt Marthe pour l’occasion, interpelle son auditoire en pleine rue.

« Il faut venir tôt pour réserver sa place au marché de Saint-Bonnet », enchaîne la comédienne. En une fraction de seconde, les badauds d’un soir sont captivés. A partir de ce moment-là, ils vont remonter le temps. Jusqu’au milieu du XVIe très précisément.

Ils vont, ensuite, faire la connaissance d’Angelo di Calzone, peintre et musicien excentrique, arrivé tout droit de Firenze pour rencontrer les prêtres sociétaires et profiter de leur enseignement.

Le troisième personnage à faire son apparition est Madame De Vinols, noble sambonitaine. L’action se met en place. Le public accroche. Il répète à voix déployée « Forézien un jour, Forézien toujours », sur commande des acteurs. Le contact s’établit.

Au fil des saynètes, la foule comprend que le scénario n’est pas celui qu’il pensait. Derrière son sympathique accent, Angelo di Calzone cache bien son jeu. Il vient, en vérité, chercher un soi-disant trésor…

Les jeunes spectateurs présents vont alors lui donner un petit coup de main. Cela va-t-il fonctionner ?

Derrière le comique, des monuments historiques

Si la visite se veut ludique, une part d’histoire se trouve dans les répliques des comédiens. À travers leur récit, ils embarquent la foule à la découverte de Saint-Bonnet-le-Château et de son patrimoine moyenâgeux.

Premier arrêt devant l’Hôtel de Vinols. Classé monument historique, il se distingue par son style de la seconde Renaissance.

Le public fait une halte sur la place du Suchet et dans l’impasse Julliard par la suite. Le temps pour les comédiens d’évoquer les activités économiques d’antan de la commune.

En déambulation dans les ruelles pavées, les touristes profitent des décors qui s’offrent à eux. Quelques flashs crépitent. Comme devant la porte de la Chateleine.

La chapelle basse de la Collégiale remporte les faveurs de l’auditoire. Ses murs, recouverts de peintures murales restaurées datant du premier quart du XVe siècle, laissent sans voix petits et grands.

Pour finir la visite en apothéose et clore l’intrigue, les comédiens avaient choisi l’intérieur de la Collégiale. Monument qui domine ce « village de caractère ». La nuit est tombée et il est déjà l’heure pour les visiteurs de s’en aller.

Chants et applaudissements ont résonné dans la Collégiale. Photo Progrès / Frédéric Chambert

50 personnes par visite

Le succès des Noctambules aux chandelles ne s’est pas fait attendre. Accessibles à tous les publics, la première visite théâtralisée était complète. L’office de tourisme a même dû refuser du monde. Pour des raisons de sécurité mais aussi pour le confort des comédiens, une limite de 50 personnes a été fixée.

La troupe de l’Alauda, bien connue dans la région

La visite théâtralisée est proposée par la compagnie dramatique du Velay, l’Alauda. Accompagnés de Valérie Bourgier de l'office de tourisme Loire Forez, Véronique Dumoulin et Yvan Bultez ont monté en scène ce spectacle ambulant dans les rues du village en tenant compte de ces caractéristiques.

La troupe n'en est pas à son coup d’essai. Le concept de visite théâtralisée avait été testé dans les communes environnantes.

À la tête de la compagnie depuis plus de 30 ans, Jean-Louis Roqueplan compte plus de 30 manifestations d’envergure à son actif. La troupe altiligérienne fait notamment partie du programme des Fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau au Puy-en-Velay.

INFORMATIONS PRATIQUES

Les tarifs de la visite : plein tarif : 10 €, Tarif réduit : 8,50 € (seniors (plus de 65 ans)), enfant (6-18 ans) : 8,50 € (gratuit pour les moins de 6 ans), étudiant : 8,50 €. Tarif privilège : 7,50€ pour les demandeurs d'emploi et personnes en situation de handicap.

Inscriptions obligatoires (nombre de places limité)

Infos contact : 04.77.96.08.69 ou www.visiteloireforez.fr

Les prochaines visites : mardi 6 août, mardi 13 août, mardi 20 août. Le départ de la visite est fixé à 21 heures devant l'office de tourisme de Saint-Bonnet-le-Château.

QUE FAIRE À PROXIMITÉ ?

• Envie d'aller se détendre et de flâner, le plan d'eau de Saint-Bonnet-le-Château, vous offrira un cadre sympathique pour un pique-nique ou un après-midi en famille ou entre amis.

• Avant l'effort ou après l'effort, le réconfort. Vous pourrez aller vous restaurer dans le village notamment au restaurant la Calèche. 2 Place du Commandant Marey - Tél : 04.77.50.15.58 - Email: caleche.restaurant@orange.fr

• Enfin, un détour par le musée Obut semble incontournable. Vous plongerez dans l'univers de la pétanque et des boules. Mais ce n'est pas tout, vous pourrez aussi pratiquer. Pour les moins sportifs d'entre vous, un restaurant se trouve également sur le site. Carré pétanque. 5, route du Cros. Tél: 04.77.45.57 05. ou carrepetanque.fr.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.