TP2 Le fonctionnement des appareils génitaux

Sophie et Marc,

Je suis la gynécologue obstétricienne Sapenel de Lyon, suite à votre visite j'ai étudié les résultats de vos analyses respectives. Avant de vous exposer mes hypothèses sur les causes de votre infertilité et vous proposer d’éventuelles solutions, je vais d'abord vous expliquer le fonctionnement des appareils génitaux grâce à un schéma.

• Schéma du fonctionnement des appareils reproducteurs •

Voici le résultat des analyses de Sophie :

Grâce à hystérosalpingographie des trompes nous pouvons voir que les trompes ne sont pas bouchées en effet on voit les trompes ainsi que les ovaires sur l'hystérographie. Le taux d'AMH est donc normal.

Ensuite nous avons effectué un dosage des hormones hypothalamo-hypophysaires qui s'est avéré normal, les taux de Sophie sont identiques à ceux d'une personne qui n'a pas de soucis. Il n'y a donc pas de troubles hormonaux.

Les résultats de Sophie sont tout à fait corrects.

Résultat des analyses de Marc :

Concernant le dosage de la testostérone réalisé sur Marc, les résultats sont plutôt corrects, le taux de testostérone varie ce qui est tout à fait normal. Il n'y a donc aucun soucis de ce coté.

En revanche lorsque l'on regarde les résultats du dosage des hormones hypothalamo-hypophysaires, on peut voir que le taux de LH est normal alors que le taux de FSH est très faible. Il est proche de 0 alors qu'il devrait être proche de 5 mUI/mL. Lorsqu'il y à un manque de FSH, la production de testostérone est normale mais il y a peu de spermatozoïdes et très peu sont matures.

Les résultats de Marc nous montre que le taux de FSH faible ne permet pas de créer suffisamment de spermatozoïdes et que la plupart d'entre eux ne sont pas matures. Il y a donc un dérèglement hormonal.

Plusieurs solutions sont envisageables afin que vous puissiez avoir un enfant.

La première solution est l'insémination artificielle qui permet de sélectionner des spermatozoïdes matures et de les placer directement dans la cavité utérine.

Si la fécondation artificielle ne fonctionne pas il est possible de tenter une FIVETE qui met en contact des spermatozoïdes et des ovocytes jusqu'à ce qu'il se produise une fécondation avant d'y remettre dans les ovaires de la femme.

En dernier recours il est possible de faire une ICSI qui met directement en contact un spermatozoïde avec une ovule.

Je vous donne rendez vous pour une nouvelle consultation très prochainement afin de discuter face à face de ces analyses,

Cordialement, Docteur en gynécologie Mme Sapenel.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.