Loading

Num.10 L’oeil Cynique devient regards cyNiques

[Exhortation citoyenne] La fin du Game.

Quel héros aura donc été sécrété par ce régime qui nous gouverne et nous dure ?

Moumié, Um Nyobe, André Marie Mbida, et qui sais-je encore ?

Leur esprit s'est éteint. Eteint !

Quel symbole aura inventé ce système pour élaborer des utopies pédagogiques ?

Albatros, épervier et autres oiseaux de mauvais augure ?

Ce Gouvernement est semblable à une pirogue abîmée sur le fleuve du Wouri, un navire pour crevettes assoiffées! Et si notre président, croit conduire le bateau-Cameroun vers une démocratie respectable ou apaisée, quelle erreur est la sienne!

car ça crève nos yeux cyniques qu'il a abandonné le sort de son peuple à un club de vétérans accroché à ses privilèges et qui tue l'esprit-même d'évolution et d’ouverture que la démocratie prétend instituer ! Tout ça, c'est de la divine comédie!.

La commission du bilinguisme et du multiculturalisme.

Qu'est-ce que c'est que cette comédie que vous mettez en scène ?

Avons-nous pris la mesure de la détermination anglophone?

Les seuls qui avaient encore de la classe dans cette bouffonnerie n'acceptent pas aller plus loin dans notre marche langoureuse vers le sur-place.

Les anglophones ne se renieront jamais. En vérité, je vous le dis : l'âme du Cameroun anglophone est indemne, elle n'est pas corruptible, là-dessus aucun doute.

Vos pontes et vos ont voulu l'acheter, corrompre par des moyens que je n’oserai pas nommer. Mais heureusement ce peuple n'est pas à vendre. NON !

Mais quel pays croyez-vous dirigez?

Heureux qui comme moi a fait plusieurs voyages et a vu, des pays comme le nôtre avec des villes enflammées, des têtes coupées, des familles déchirées, des quartiers éclatés, des populations divisées par les irrédentismes résultat conforme à la surdité des régimes-fonctionnaires protégeant leur mainmise sur la clef de répartition des ressources rares!

Abidjan, Tripoli, Kinshasa, Bangui, on s’en souvient encore.

Mais ceci n’est rien. Il peut en être pire : c’est quand dans sa détermination le peuple s'avance jusqu'au siège du régime pachydermique, pantagruélique, insouciant et nombriliste, le soulève, le renverse et le remplace, contre vents et armée.!

Il n'existe aucune fin heureuse pour celui-là ! Aucune. Je dis Aucune.

Croyez-vous simplement réduire notre peuple au silence, en intimidant ces leaders, en sacrifiant ses idoles, en clochardisant les opposants ?

Croyez-vous le divertir en montant l’artiste contre l’artiste ? L’étudiant contre l’étudiant ? Le fédéralisme contre la république?Le francophone contre l'anglophone ?

Croyez-vous l’instruire en soldant sa formation ?

En vérité je vous le dis, vous êtes en train de faire le lit du chaos.

Et pourquoi? Parce que vous ne voulez pas transférer les budgets du développement aux élus locaux? Parce que vous voulez puiser dans les caisses de l'Etat l'argent nécessaire à vos satisfactions égoïstes sans rigueur ni moralisation ?

Renouveau mon œil !

Faites semblant de ne pas considérer l'importance de la partie anglophone et on vous appellera le Renouvieu tous autant que vous êtes !

Et vous Président! Ministres ! Directeurs Centraux! Où que vous soyez, continuez donc de vous foutre le doigt dans l’œil et de vous foutre de nos gueules. Vous marchez sur une fine pellicule de glace!

Vous qui dirigez ce pays, qui déterminez sa direction, qui façonnez nos élites, faites bien attention à l’héritage que vous nous léguez, à nous et à vos enfants. Je ne sais pas si la radicalisation anglophone vous est imputable ou non, je ne suis ni juge ni Dieu. Mais il y a une chose que je sais : vous n’avez pas le pouvoir de contenir tout un peuple quand il aura décidé de se lever !! Et quand cela arrivera, excellences, vous grincerez vos dents, vous implorerez le pardon !! Voilà le dénouement de votre propre film.

Se retrouver à la croisée des chemins, C’est déjà arrivé aux camerounais : dans les années 90, il savait quel était le bon chemin. Il le savait, mais ne l’a jamais suivi. Et vous savez pourquoi ? Il lui aurait fallu ce qu'on appelle la FOI, mère du courage. Il en a manqué. Et maintenant regardez bien à quel point ils sont déterminés. Nous sommes de nouveau à la croisée des chemins. Cette fois, avec l’énergie du désespoir, le peuple choisira la bonne voie, en toute bonne foi. C'est une voie fondée sur des principes égalitaires qui forgent une nation et fabriquent une république exemplaire.

Quittez vos habitudes d’inertie, d’intimidation, de viol des foules et de vol. Vous tenez dans vos mains l'avenir du Cameroun. Et c'est un avenir plein de jeunes, plein de promesses, vous le savez aussi bien que moi. Vous ne devez pas le détruire, vous détruire et nous détruire. Protégez-nous. Travaillons davantage. Faites-nous de la place. Libérez les opportunités. Vous saurez être fiers de ce choix un jour, je vous le promets.

Qui veut tuer l’Agence de PUB ?

Il serait suicidaire, de ne pas attirer votre cynique regard sur un phénomène qui se déroule sous votre œil et qui menace d’extinction notre profession: La Publicité.

Le besoin en communication des entreprises croit en ces contextes d’incertitudes. Inversement proportionnelle à cette croissance de besoins, la rentabilité des agences de publicité.

On peut avoir 50 ans sans Rolex, quand on fait de la publicité au Cameroun.

C’est à croire que de faux-amis de la profession, tapis à l’ombre des annonceurs et de l’Etat sont venus avec des pratiques du plus bas étage :

- On demande aux agences de payer pour participer à un appel d’offres

- On se saisit du travail stratégique et artistique d’une agence qu’on confie à une autre pour exécution sans s’acquitter des droits d’auteurs

- On importe massivement de la publicité à emporter

- On confie des marchés aux entreprises non-agréées

- Etc.

Et la question se pose, je vous le demande, pourquoi voulez-vous tuer la publicité en clochardisant ses agents ?

En quoi est-ce que ce métier vous gêne ?

Nous ne faisons ni politique, ni terrorisme et pourquoi ne méritons-nous pas votre bienveillance ?

Dans quelques jours, les agences de communication organisées au sein d’une association professionnelle, vont prendre la parole, pour mettre à nu de manière subtile les pratiques grotesques qui assassinent le métier. La publicité est une richesse culturelle commune. Un patrimoine. Sauvons-le

#GenocidePUB

Maintenant, vous êtes informés. Et si vous ne dîtes rien, alors vous êtes complices. Dites:

STOP au #GénocidePUB.

Réseaux sociaux

ILS NE VOUS VOIENT PAS, ILS NE VOUS LISENT PAS.

Article écrit par Éric Akam.

Difficile de justifier le recrutement d’un community manager lorsque vos publications aussi pertinentes qu’elles soient, se suivent sans véritable engagement au rendez-vous. Si votre interface socialmédia ressemble à une ville fantôme qui ne doit sa survie qu’à une dizaine de clics mensuels, il est peut-être temps de songer à remettre les fondements de l’expérience client au cœur de votre présence en ligne. Une douche froide fait certainement beaucoup de bien après une traversée du désert.

Peu importe votre expertise, les gens ne vous suivront qu’en se reconnaissant dans votre discours. Souvenez- vous que l’illustre Jésus a dû déployer un argumentaire sérieux pour avoir ses douze premiers followers. Vous possédez certainement un savoir-faire d’exception, mais la communication en ligne, exige que vous vous adressiez à votre audience avec les valeurs qui sont les siennes tout en mettant en avant les bénéfices de votre marque ou service. Quel intérêt le socio naute lambda a-t-il à lire vos publications lorsqu’elles ressemblent aux fragments de textes d’un ouvrage de spécialiste ? Transformez l’eau en vin ! Réinventez-vous.

Votre interface social média est sans doute le point de contact le plus enclin à vous porter au firmament de l’expérience de marque ou de produire l’effet inverse. À l’ère du contenu engageant l’entreprise doit innover en permanence face à la concurrence : Sur cette pierre, fondez votre église.

Une nouvelle guerre est déclarée et l’ennemi n’est pas la nouvelle recrue surdiplômée de la division marketing et communication du concurrent. Tous vos malheurs sont certainement le fruit de l’imagination débordante d’un social manager et d’un graphiste curieux qui repoussent leurs limites créatives avec des budgets humbles. Les entreprises modernes importe peu leurs tailles veulent voir grandir des communautés autour de leurs produits. Fidéliser une audience boulimique de contenu (vidéo, infographie, livre blanc) et réfractaire à la publicité en ligne est le challenge de l’heure et l’occasion de pour votre entreprise d’écrire l’histoire différemment. Et sans cynisme Il leur dit : Soyez re-créatif et donnez du sens à votre hashtag.

Comprendre une campagne de communication : Le rayon de création publicitaire.

Une création publicitaire est une articulation de signes intentionnellement agencés pour transmettre un message, en exerçant une influence rationnelle et émotionnelle, dans le but d’obtenir une adhésion active.

Le rayon de création publicitaire est un ensemble significatif qui trace la sphère d’influence et d’action de l’idée. Il s’agit d’une grille de lecture dynamique permettant de saisir l’idée en mouvement. De saisir l’idée en train de battre campagne.

L’idée est ce qui fait gagner de l’argent. C’est une représentation de l’intention du publicitaire. L’idée n’est pas le message, elle aide plutôt le message à se fixer dans un univers familier à la cible en provoquant un réseau d’associations mentales.

Dans le rayon de création, le message part de l’Annonceur transite par une idée proposée en Agence de communication pour atterrir aux yeux de la cible en visuel publicitaire.

Le message est fixe mais l’idée est souple, elle s’adapte selon le contexte, la cible, le temps et tous les autres facteurs extérieurs qui peuvent agir sur le sens du message.

Le rayon de la création a deux aspects dont l’indissociabilité est source du sens : l’un matériel, rationnel, extérieur (forme), et l’autre psycho-spirituel, émotionnel, intérieur (fond).

Le rayon de création est toujours le lieu de compromis entre trois forces ou trois ordres de code :

La force-annonceur qui représente le premier ordre de codes, et dont le précepte s’énonce ainsi :

Chaque création publicitaire porte l’identité de celui qui prend parole. Une identité codifiée dans divers guidelines ; la charte graphique entre autres. Le Diageo Marketing Code est un exemple.

La force-marché qui représente le second ordre de codes dont le précepte est :

Chaque création publicitaire est soumise à un ensemble de règles qui régissent la communication promotionnelle de son secteur d’activité. Une loi, un code de déontologie ou une convention peuvent constituer une force-marché.

La force-cible qui représente le troisième ordre de codes

Chaque création publicitaire met en scène un ou plusieurs marqueurs identitaires du groupe-cible auquel elle s’adresse. Un insight, un syntagme pictural culturellement ancré sont des représentants de la force-cible.

Lorsqu’un public est pris pour cible à l’occasion d’un lancement produit, d’un repositionnement, d’une promotion, etc., il nait d’abord une série de documents allant du Brief- annonceur, qui insiste sur la force-annonceur et la force-marché, et par la suite, le Brief créatif qui valorise la force-cible sans négliger le reste.

Le brief-créatif, par la suite, enfante le Kit de campagne publicitaire : l’ensemble des objets du rayon de création.

Le rayon de création comporte 7 niveaux de manifestation que sont:

Le contexte de la marque : Ici, la marque se prononce et se différencie par rapport à son secteur. Elle dit si elle est conventionnelle où si elle est révolutionnaire (rupture). Pour le savoir il suffit de faire le point sur les habitudes créatives et média de la concurrence et un montage des clichés du secteur.

La Farine la Camerounaise avait en 2009 créé un choc dans le secteur meunier en brisant la loi du silence. Un spot publicitaire dans un « beignetariat » avait provoqué une vague de sympathie immédiate chez les cibles.

De même Avec TOTAL et le sponsoring de la CAN2017 du Gabon.

La vision de marque : En partant de son identité (territoire) comment la marque facilite/accélère-t-elle une tendance culturelle ou un débat social actuel et porteur de changement? A quel mouvement culturel est-elle entrain de participer? Quelles tendances exploite-t-elle?

Les Laboratoires Biopharma en 2016 ont revu leur signature « The black Soul is back » au moment où les tensions culturelles qui font débat tournent autour de la dépigmentation

Le Message : ce qu’on veut tant dire en clair, mais qui n’apparait pas de prime abord : « Si vous hésitez entre Tangui et Supermont à cause d’une question de budget, voici pour vous, Vitale : la qualité de l’un au prix de l’autre ». Lancement Eau vitale Septembre 2017.

L’idée : Depuis2006, MTN est un ange-gardien. (Everywhere you go). L’idée de l’ange-gardien a permis non seulement de trouver la signature qui dure depuis le temps (preuve de son efficacité), mais de guider les actions de visibilité de la marque : TOUJOURS PRESENTE.

Le support central : il s’agit du Key Driver Support. Vous souvient-il du lancement de Vodafone – Paix à son âme- ? l’idée de campagne a été conçue dans un monde digital, le tout n’en était que développement par adaptation et déclinaisons par la suite.

Tous les supports : Il faut relier les supports les uns aux autres, déterminer si la campagne est une juxtaposition de supports ou alors un réseau solidaire de supports bien qu’autonomes dans le sens, mais rebondissant les uns sur les autres.

Les objets culturels : Dans la communication relative au lancement d’une bière de la SABC on note :

un nom culturellement ancré : « Manyan »

Un rituel de salutation familier

Une expression « vrai frère » qui situe la bière dans un univers typé.

Toutes les associations mentales possibles générées par une création publicitaire est dans son rayon. L’Agence de publicité possède le compas qui trace cette carte mentale au bénéfice de votre marque, entreprise ou produit.

Created By
Cheikh KEMIT TSIMI
Appreciate

Credits:

Created with images by Oliur Rahman - "Black and white computer desk" • Mike Licht, NotionsCapital.com - "Did Joe the Plumber Kill Pamajas Media?" • William Iven - "untitled image" • Dru Bloomfield - At Home in Scottsdale - "social-media-community" • Cristiano Betta - "Billboards" • DESIGNECOLOGIST - "LOVE YOU"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.