Loading

Association Touristique Autochtone du Canada Kit Média

Mission

Fournir un leadership dans le développement et le marketing des expériences touristiques autochtones authentiques via des partenariats novateurs.

Vision

Une économie touristique autochtone prospère, partageant des expériences authentiques, mémorables et enrichissantes.

Photo gracieuseté d’Audet Photo; Nom de l’entreprise: Site d'interprétation Micmac de Gespeg

Contexte

L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) est une organisation nationale sans but lucratif de l’industrie du tourisme autochtone établie en 2015. Elle est la principale organisation chargée de développer et de promouvoir le tourisme autochtone dans tout le pays. Inspirée par la vision d’une économie touristique autochtone florissante partageant des expériences authentiques, mémorables et enrichissantes, l’ATAC développe des relations avec d’autres groupes et régions ayant des mandats similaires pour permettre le soutien collectif, le développement de produits, la promotion et la commercialisation d’entreprises touristiques culturelles autochtones authentiques dans un protocole respectueux.

Qu’est-ce que le tourisme autochtone?

L’ATAC a approuvé les définitions suivantes spécifiques au tourisme autochtone qui découlent d’une vaste consultation nationale antérieure menée auprès de l’industrie, des Aînés et des communautés.

Le tourisme autochtone englobe toutes les entreprises touristiques majoritairement détenues (51 %), exploitées et/ou gérées par des peuples des Premières Nations, Métis et Inuit qui peuvent démontrer l’existence d’un lien avec la communauté autochtone locale et le territoire traditionnel sur lequel est située l’entreprise ainsi qu’une responsabilité à leur égard.

Le tourisme culturel autochtone répond à la définition du tourisme autochtone ainsi qu’aux critères suivants : une grande partie de l’expérience proposée intègre une expérience culturelle autochtone offerte d’une manière appropriée, respectueuse et authentique du point de vue de la culture autochtone représentée. Pour assurer l’authenticité, les peuples autochtones doivent s’engager activement dans l’élaboration et la prestation de l’expérience.

Il existe des entreprises touristiques qui ne sont ni majoritairement détenues ni exploitées par des peuples autochtones mais qui proposent des « expériences touristiques autochtones ». Le tourisme culturel autochtone authentique est par les peuples autochtones et non à propos des peuples autochtones.

Photo gracieuseté de l’ATAC; Nom de l’entreprise : Tundra North Tours

Qui sont les Autochtones au Canada?

Autochtone est le terme utilisé au Canada pour désigner les descendants des premiers habitants du territoire et inclut les Premières Nations, les Métis et les Inuit. Bien qu’Autochtone soit un terme préféré par certains, il est toujours préférable de faire référence à la Nation ou à la communauté d’origine. En cas de doute, demandez à la personne ou au fournisseur comment ils se décrivent eux-mêmes.

Au Canada, il y a plus de 60 langues autochtones distinctes parlées qui sont regroupées en 12 familles linguistiques. On compte plus de 630 communautés des Premières Nations, plus de 50 communautés inuites et environ 600 000 Métis dans l’ensemble du pays. À peu près la moitié de la population autochtone canadienne vit en milieu urbain.

Environ 2 millions d’Autochtones vivent au Canada aujourd’hui, soit près de 5,3 % de la population canadienne.

Photo gracieuseté de Logan Swayze; Nom de l’entreprise : Squamish Lil'wat Cultural Centre

Idées d’articles

Livret des conteurs autochtones présente les conteurs, les leaders culturels et les gardiens du savoir qui rendent le tourisme autochtone si unique.

Idées d’article souligne ce qu’il y a de nouveau, d’excitant et de remarquable dans le secteur du tourisme autochtone.

Nations, un magazine art de vivre autochtone, présente les histoires derrière les quelques 140 entreprises du tourisme autochtone prêtes à l’exportation d’un bout à l’autre du pays.

Trouver et réserver des expériences du tourisme autochtone au Canada est maintenant plus facile que jamais sur DestinationIndigenous.ca, la nouvelle plateforme numérique de l’ATAC. Les voyageurs peuvent la consulter pour voir les expériences qui sont présentement disponibles.

Pour découvrir des expériences culinaires, des restaurants et des recettes autochtones de partout au Canada, visitez indigenouscuisine.ca.

Il y a beaucoup d'artisans et de créateurs autochtones à travers le pays qui peuvent vous faire découvrir, à vous et à votre plate-forme d’écoute, les arts et l'artisanat autochtones authentiques. Pour en savoir plus, veuillez consulter buyauthentic.ca.

Découvrez nos cultures autochtones encore bien vivantes lors d'un rassemblement haut en couleurs. Pour en savoir plus sur les pow-wow et les protocoles pour les visiteurs, rendez-vous sur canadianpowwows.ca.

Trouvez d'authentiques forfaits de vacances autochtones et vivez des expériences uniques tout en profitant d’une hospitalité légendaire avec Forfaits autochtones.

Les communautés autochtones au Canada comptent de nombreux conteurs. Pour entrer en contact avec quelqu'un qui peut s’adresser à l'industrie du tourisme, veuillez envoyer un courriel à marketing@indigenoustourism.ca.

La langue est l’un des nombreux moyens utilisés pour opprimer les peuples autochtones. En étant conscient de la façon dont le colonialisme implicite sévit dans la langue, vous pouvez recadrer le récit et décoloniser vos mots. Ce guide 12 façons de mieux choisir notre vocabulaire lorsque nous écrivons sur les peuples autochtones a pour but d’aider les rédacteurs à agir de façon plus éclairée et de leur fournir une compréhension de base pour que des termes historiquement inexacts ne soient pas répétés, les protocoles autochtones ne soient pas brisés et qu’un langage offensant ne soit pas utilisé.

Aperçu des marchés en 2019 : Saisir le potentiel du tourisme autochtone au Canada (données antérieures pour référence)

Séries de vidéos sur le Canada autochtone : L’ATAC a créé plusieurs vidéos incluant, entre autres, la série « La force du tourisme autochtone », la série « Les voix autochtones » et « Découvrez le Canada Autochtone » qui est disponible en quatre langues.

Photo gracieuseté d’Audet Photo; Nom de l’entreprise: Site Traditionnel Huron

L’original original

Une nouvelle identification pour les expériences touristiques autochtones authentiques

L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) a annoncé le lancement de sa nouvelle campagne The Original Original (L’original original) à temps pour la Journée des peoples autochtones. La campagne vise à éduquer les voyageurs, à moderniser leur perception des expériences autochtones et à rebâtir l'industrie qui a été frappée de plein fouet par la pandémie.

Un élément clé de L’original original est sa marque qui aidera les voyageurs à reconnaître et réserver des expériences authentiques auprès des entreprises touristiques autochtones à travers le Canada.

« La campagne L’original original est le reflet de nos communautés telles qu’elles sont réellement : diversifiées, authentiques, capables et modernes », a déclaré M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC. « Le mandat le plus important de l’ATAC est d’appuyer sur le tourisme comme levier pour soutenir la revitalisation et une meilleure compréhension de la culture autochtone d'une manière qui contribue positivement aux communautés autochtones. La marque L’original original soutient ce mandat en aidant les voyageurs à mieux distinguer et soutenir les entreprises authentiques, et à faire entendre notre voix. »

La marque L’original original identifie les entreprises touristiques qui ont été approuvées par l’ATAC selon quatre critères clés : l'entreprise est détenue à 51 % ou plus par des Autochtones; elle adhère aux valeurs du tourisme autochtone; elle offre une expérience commercialisable ou exportable; et, elle est membre de l’ATAC.

Le graphique de la marque L’original original vise à illustrer la philosophie de ce concept même avec deux lettres O placées l'une dans l'autre, représentant le monde ainsi que le cycle de la vie. Au centre de ces cercles se trouve un symbole de feu avec une seule flamme qui est divisée en trois parties représentant les trois groupes de peuples autochtones au Canada : les Premières Nations, les Métis et les Inuit. Grâce à cette marque, l'ATAC vise à accroître davantage la reconnaissance à grande échelle des expériences autochtones authentiques à travers le pays.

« Nous sommes heureux de lancer officiellement la vidéo et les affiches de la campagne L’original original – une collection d'images spectaculaires qui résume visuellement l'esprit des expériences touristiques autochtones au Canada », a ajouté M. Keith Henry. « Nous invitons les gens à les voir et à les partager avec leurs amis et leur famille pour aider à faire passer le mot. Les peuples autochtones continuent d'offrir des expériences transformatrices aux visiteurs. Une liste à jour des entreprises autochtones qui sont présentement ouvertes ou fermées est disponible sur le site DestinationAutochtone.ca. Il est maintenant temps de se réunir et de célébrer notre lien avec ce vaste pays. »

L’industrie touristique autochtone a été touchée de manière disproportionnée par la pandémie. Avant mars 2020, le tourisme autochtone était une industrie en pleine croissance qui contribuait environ 1,9 milliard de dollars au produit intérieur brut du Canada et qui comptait près de 40 000 employés et 1900 entreprises autochtones. Aujourd’hui, il ne reste plus que 1000 entreprises et environ 15 000 employés au sein du secteur.

Les Canadiens intéressés à aider à rebâtir l'industrie touristique autochtone peuvent le faire en effectuant une réservation sur DestinationAutochtone.ca pour visiter des destinations touristiques autochtones d’un bout à l’autre du pays et/ou en partageant les affiches et la vidéo de la campagne disponibles.

Pour cette campagne de marketing nationale, l’ATAC est heureuse d'avoir l’appui de Destination Canada pour soutenir et promouvoir davantage les opérateurs touristiques autochtones de tout le pays. La campagne rappellera aux consommateurs les belles expériences authentiques et d’importance culturelle dont ils peuvent profiter dans l’ensemble du pays alors que l'industrie cherche à se remettre des effets de la pandémie.

L'original original

Les Canadiens intéressés à aider à rebâtir l'industrie touristique autochtone peuvent le faire en effectuant une réservation sur DestinationAutochtone.ca pour visiter des destinations touristiques autochtones d’un bout à l’autre du pays et/ou en partageant les affiches et la vidéo de la campagne disponibles

Introduction : Association Culinaire Autochtone du Canada

L’ICAN vise à partager la grande diversité des expériences autochtones canadiennes, de nature culinaire et culturelle, avec le reste du monde. Pour l’ICAN, la cuisine autochtone est un festin qui se savoure dans l’échange culturel et qui célèbre les Nations autochtones au Canada.

En novembre 2019, un protocole d’entente a été signé entre l’ATAC et l’ICAN afin d’établir un cadre stratégique pour le développement et la commercialisation des diverses expériences culinaires autochtones au pays afin de propulser la croissance de ce secteur sur le plan national.

Pour découvrir des expériences culinaires, des restaurants et des recettes autochtones de partout au Canada :

Photo gracieuseté de l’ATAC; Nom de l’entreprise : Pei Pei Chei Ow

Impacts de la COVID-19 sur le tourisme autochtone

Avant 2020, le tourisme autochtone faisait, en termes de croissance, figure de proue de l’ensemble de l’activité touristique canadienne, et la demande internationale pour les expériences autochtones était au plus fort.

Il y a environ 2 millions de membres des Premières nations, Métis et Inuit au Canada. On y compte plus de 800 communautés autochtones uniques. Chacune a sa propre histoire à raconter. Pour en savoir plus sur les communautés autochtones au Canada, veuillez cliquer ici.

Pour les peuples autochtones au Canada, le tourisme est un moyen de redécouvrir et de partager leur culture avec le monde. Les répercussions de la COVID-19 iront au-delà des chiffres économiques. Il y aura également un impact culturel important.

Selon les études les plus récentes du Conference Board du Canada, l’impact économique du tourisme autochtone au Canada en 2019 se résume comme suit :

  • Plus de 40 000 employés au sein de l’industrie;
  • Plus de 1
  • Contribution directe de 1,9 milliard de dollar annuellement au PIB canadien en 2019 (par rapport à 1,5 milliard de dollars en 2017);
  • 1,1 milliard de dollars en salaires et traitements;
  • 3,7 milliards de dollars de revenus.

Sur la base des perspectives des opérateurs et d'autres informations spécifiques au secteur, le Conférence Board du Canada prévoit que l'empreinte économique globale du secteur touristique autochtone sera considérablement réduite en 2020 en raison de la COVID-19. Selon les estimations du Conference Board du Canada en mai 2020:

  • 714 entreprises du secteur courent un risque élevé de fermeture définitive;
  • Compte tenu des impacts continus de la COVID-19 et de la deuxième vague de la pandémie, 500 entreprises touristiques autochtones supplémentaires sont à haut risque de fermeture définitive;
  • 21 413 personnes pourraient perdre leur emploi;
  • 1,1 milliard dollars de pertes en termes de contribution au PIB sont attendues.

Photo gracieuseté de Heiko Wittenborn; Nom de l’entreprise : Tourisme Nunavik

Ressources COVID-19

Pour voir les impacts de la COVID-19 sur l’industrie du tourisme autochtone et les solutions proposées par l'ATAC :

Photo gracieuseté de l’ATAC; Nom de l’entreprise : Moccasin Trails

« Les répercussions de la COVID-19 sur Le secteur touristique autochtone ne peuvent être sous-estimées », explique M. Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC.

« Le tourisme autochtone, qui faisait, en termes de croissance, figure de proue de l’ensemble de l’activité touristique canadienne avant 2020, s’est retrouvé presque paralysé. Plaidoyer en faveur du secteur et unir nos forces à celles de Services aux Autochtones Canada et Destination Canada pour offrir un soutien financier aux entreprises en difficulté est exactement la raison d’être de l’ATAC. Nous prenons très au sérieux notre responsabilité de protéger et de développer l'industrie du tourisme autochtone à travers le pays et nous sommes fiers de pouvoir le faire en ce moment où nous en avons le plus grand besoin. »

Photo gracieuseté de l’ATAC; Nom de l’entreprise: Tundra North Tours

« Le tourisme autochtone offre des expériences uniques, authentiques, mémorables et enrichissantes aux voyageurs », affirme Mme Marsha Walden, présidente-directrice générale de Destination Canada.

« Depuis sa création en 2015, notre entente de marketing et de recherche avec l’ATAC a contribué à faire progresser notre compréhension et à promouvoir la qualité et la diversité de ces expériences touristiques autochtones au Canada. Le travail que nous accomplissons avec l'ATAC permet de soutenir les possibilités d'emploi et la revitalisation culturelle et d’offrir des avantages économiques continus pour les communautés et les entrepreneurs. Face aux immenses impacts de la pandémie de la COVID-19 sur toutes les communautés de notre pays, cette relation et cette collaboration sont plus que jamais nécessaires. »

Photo gracieuseté de Logan Swayze; Nom de l’entreprise : Squamish Lil'wat Cultural Centre

Priorités : Objectifs mesurables à atteindre d’ici 2024

Alors que l'industrie du tourisme autochtone au Canada se remet du choc de la COVID-19, l’ATAC s'est fixée pour objectif d’aller de l’avant de manière flexible et durable. L’ATAC comprend que cette démarche posera des défis, connus et inconnus, et est prête à les relever.

Les trois principales priorités du plan stratégique de relance 2020-2024 de l’ATAC sont :

Assurer la pérennité des entreprises membres de l’ATAC partout au pays. Cet objectif sera atteint grâce à la création d’un fonds de relance pour les entreprises touristiques autochtones et en mettant davantage l’accent sur l’éducation et la formation.

Assurer la pérennité des associations touristiques autochtones provinciales et territoriales. Cet objectif sera atteint en aidant les associations touristiques autochtones provinciales et territoriales à retenir leurs membres et leurs infrastructures.

Assurer la durabilité des activités de l’ATAC à l’échelle nationale. Cet objectif sera atteint en mettant l’accent sur le leadership et en renforçant les relations avec notre industrie et nos partenaires gouvernementaux.

Objectifs pour 2024

La COVID-19 a interrompu la croissance florissante de l’industrie touristique autochtone. Compte tenu des réalités nouvelles et émergentes, notre objectif révisé pour 2024 est de revenir à notre niveau pré-COVID :

  • 1,9 milliard de dollars de contribution directe au PIB;
  • 1800 entreprises du tourisme autochtone;
  • 40 000 employés dans l’industrie du tourisme autochtone.

Photo gracieuseté de l’ATAC; Nom de l’entreprise : Wanuskewin Heritage Park

« Le secteur touristique canadien a été durement frappé par la COVID-19 et le tourisme autochtone a été particulièrement touché », affirme l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles.

« Les entreprises touristiques autochtones accueillent des visiteurs sur les terres qu'ils habitent depuis des millénaires, et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi ce secteur de l’industrie touristique affichait la croissance la plus rapide avant la crise. Cet investissement aidera le tourisme autochtone à revenir en force, à soutenir des emplois et à jouer un rôle clé dans notre relance économique. »

Photo gracieuseté de l’ATAC, d’Audet Photo, de Logan Swayze, de Heiko Wittenborn, de Mathieu Dupuis. Toutes les photos (incluant les références photographiques) sont disponibles sur demande.
Photo gracieuseté de Metis Crossing / l’ATAC.

Les dirigeants de l’ATAC

M. Keith Henry, PDG

M. Keith Henry, de la communauté métisse, est né à Thompson au Manitoba et a grandi à Prince Albert en Saskatchewan. Après avoir obtenu un B.Ed. de l’Université de Saskatchewan en 1995, il a débuté sa carrière dans l’enseignement. Il est reconnu pour ses compétences en administration et négociations stratégiques. Depuis 1998, M. Henry a mené de nombreuses négociations sur divers sujets, que ce soit au niveau provincial, fédéral ou de l’industrie. Il a été directement responsable de la gestion financière de plusieurs organismes autochtones sans but lucratif et les réussites jalonnent son parcours.

Les efforts de M. Henry, en tant qu’ancien directeur général de l’Indigenous Tourism Association of British Columbia (ITBC), ont été reconnus en milieu autochtone, faisant de lui un chef de file international en tourisme culturel autochtone. En avril 2014, le prix inaugural de la World Indigenous Tourism Alliance a été décerné à l’ITBC pour le travail accompli sous le leadership de M. Henry. Au Canada, M. Henry continue d’être reconnu comme l’un des chefs de file qui mène la croissance du tourisme autochtone authentique au pays.

M. Sébastien Desnoyers-Picard, Directeur marketing

M. Sébastien Desnoyers-Picard, directeur marketing de l’ATAC, a bâti partenariats et relations solides avec les chefs de file de l’industrie à travers le monde, tout au long de sa carrière. Il s’investit dans la sensibilisation aux nombreuses opportunités pour les communautés autochtones. Avant de se joindre à l’ATAC, M. Desnoyers-Picard a passé 10 ans au service de l’industrie touristique autochtone du Québec, d’abord en tant que directeur général au sein de Tourisme Wendake puis comme conseiller marketing chez Tourisme Autochtone Québec.

Fier membre de la Nation huronne-wendat et ancien chef familial, M. Desnoyers-Picard est un ardent défenseur des droits autochtones et du mode de vie traditionnel, qu’il pratique toujours. Son objectif principal dans son rôle au sein de l’ATAC est de soutenir une industrie touristique autochtone florissante et prospère au Canada. Il est diplômé en affaires et en ventes et marketing. Il a également complété un programme d’études autochtones à l’Université Laval.

Mme Teresa Ryder, Directrice du développement des affaires

En tant que directrice du développement des affaires, Mme Teresa Ryder est chargée de superviser le développement et la stabilité des associations touristiques autochtones à travers le Canada, ainsi que le développement de produits et les initiatives de subvention pour soutenir les entrepreneurs touristiques autochtones et les communautés autochtones qui investissent dans le tourisme. En 2020, elle a mené le programme de subventions de relance de 16 millions de dollars pour l’ATAC – une initiative mise en œuvre pour stabiliser plus de 675 entreprises du tourisme autochtone alors qu'elles faisaient face à une perte de visiteurs en raison de la pandémie de COVID-19. Depuis 2018, Mme Teresa Ryder veille également à la croissance du Congrès international du tourisme autochtone – le plus grand congrès du tourisme autochtone au monde – un projet dont elle fait partie depuis de nombreuses années.

D’ascendance musqueam, Mme Ryder détient un B.A. avec spécialisation en criminologie du Simon Fraser University. Elle a passé plus de 10 ans dans le développement du tourisme autochtone, débutant sa carrière chez Indigenous Tourism BC. Elle a travaillé avec des opérateurs touristiques autochtones et des partenaires pour développer le tourisme autochtone tout en mettant en œuvre des stratégies de développement de destinations régionales et provinciales et en appuyant les opérateurs dans leur préparation à la commercialisation. Conférencière, facilitatrice et formatrice émérite, elle défend le bien-être des peuples autochtones. Elle nourrit une véritable passion pour le tourisme autochtone non seulement pour ses avantages économiques, mais aussi pour son impact social sur les peuples et les communautés autochtones qui prospèrent tout en partageant des histoires uniques d'un bout à l’autre du pays.

Mme Ryder siège actuellement au conseil d'administration de l'Association de l'industrie touristique du Canada où elle milite pour le tourisme aux côtés de professionnels nationaux.

M. Ryan Rogers, Coordonnateur marketing

Fier membre de la Nation musqueam (Vancouver, C.-B.), M. Ryan Rogers assiste le directeur marketing quant aux principaux indicateurs de rendement. Son travail est axé sur le réseau de distribution dans les marchés asiatiques, les communications corporatives et la gestion des relations médias. Il crée également du contenu pour alimenter les réseaux sociaux de l’ATAC et épaule le personnel et les coordonnateurs provinciaux.

Titulaire d’un baccalauréat en commerce de l’Université de la Colombie-Britannique, M. Rogers travaille dans l’industrie du tourisme autochtone depuis 6 ans. Avant de se joindre à l’équipe de l’ATAC, il était coordonnateur marketing chez Indigenous Tourism BC. C’est avec fierté qu’il représente les intérêts autochtones dans le cadre de son travail.

M. Joseph Shawana, Indigenous Culinary of Associated Nations

Président du conseil d'administration de l’Indigenous Culinary of Associated Nations, ancien chef de cuisine de Kū-Kŭm Kitchen et professeur au School of Hospitality, Tourism and Culinary Arts du Centennial College de Toronto. Le chef Shawana a été récipiendaire du prix de la meilleure gastronomie mondiale en 2019, devançant plus de 33 000 restaurants. Nommé parmi les dix meilleurs chefs en Ontario, il a figuré dans le New York Times, le Toronto Star, le Globe and Mail et le Food & Wine. Il s’est également classé dans la liste d’Air Canada des 20 meilleurs restaurants au Canada en 2019.

Personnes-ressources pour les médias :

English Media Requests: Nicole Amiel, Director of Eastern Canada I Beattie Tartan | 416.436.5185 | nicole.amiel@beattiegroup.com

Contact pour les médias francophones: M. Sébastien Desnoyers-Picard, Directeur marketing I Association touristique autochtone du Canada I 418-655-0210 I Sebastien@IndigenousTourism.ca