Loading

Une lettre sur mon dernier soir à Paris Kellee Wood

Chers Grand-père et Grand-mère,

Merci beaucoup! Ce voyage à Paris était très amusant. Je vous pensais tous les jours. La maison que vous m’avez permis pour utiliser était belle, et les voisins de cette maison étaient très gentils. Ils ont décidé d’organiser une fête sur mon dernier soir à Paris. La fête était bonne, et j’ai beaucoup d’histoires à dire.

Premièrement, J’ai besoin de présenter mes excuses*. Je portais le pull rose que vous me donniez quand, soudain, un invité a renversé* sa boisson sur moi. Mon jean bleu était bien, mais la boisson a détruit le pull. J’ai essayé de le nettoyer, mais c’était désespéré*. Heureusement, l’hôtesse était très compréhensive, et elle m’a prêté un tee-shirt.

Une autre chose passionnante se sont passé à la fête. Je suis tombée sur une vielle amie du collège*. Il est un petit monde, n’est-ce pas? Elle s’appelait Désirée, et elle avait une habitude* étrange. Je ne pense pas que vous la connaissez, et je ne sais pas si je vous ai déjà dit d’elle. Alors, je vais vous raconter une petite histoire de nos jeunesses.

Désirée était une fille qui aidait souvent les gens. Si quelqu’un oubliait leur argent pour déjeuner, elle leur donnait d’argent pour aider. Tout le monde dans l’école s’entendait* bien avec elle.

Un jour j’ai oublié mon déjeuner. Vous savez que je ne mangeais jamais le déjeuner de l’école. J’apportais ma boîte à lunch*, ou j’achetais un snack des distributeurs automatiques*. J’avais faim, mais j’ai décidé de manger plus tard.

À l’heure du déjeuner, j’ai retrouvé Désirée à la cantine*. Pour déjeuner, nous mangions souvent ensemble. Ce jour, elle a vu que je ne mangeais rien. Elle m’a demandé pourquoi. Alors, je lui ai raconté l’histoire.

Avant je continue, il y a une autre chose qu’il faut savoir sur Désirée. Elle avait un grand appétit. Elle grignotait* tout le temps. Tous les jours, elle achetait des snacks des distributeurs automatiques*. On trouvait toujours Désirée avec des snacks*. D’habitude, elle mangeait des roulés au miel* et des chips. C’était étrange parce qu’elle partageait souvent son argent, mais elle ne partageait jamais sa nourriture. D’accord. Continuons!

Elle a entendu mon histoire, et bien sûr, elle m’a offert* d’argent. Je ne savais pas qu’elle n’aimerait pas partager sa nourriture, mais j’ai su. Je ne voulais pas prendre son argent. Donc, je lui ai suggéré* que nous pouvions partager son repas. Elle m’a regardée comme j’étais bizarre. Puis, elle m’a donné d’argent quand même*. J’ai pris l’argent avec la gratitude*, mais je pensais souvent à la situation. Alors, supposez ma surprise quand je l’ai vue à la fête.

Nous avons fait la fête toute la nuit, et à la fin de la nuit, j’ai remercié mes voisins pour organiser la fête. J’ai promis aussi que je vais leur téléphoner. C’était un bon voyage.

Avant que j’oublie, j’ai des cadeaux pour vous. Pour Grand-mère, je t’ai acheté un sac à main vert. Pour Grand-père, je t’ai acheté une cravate orange. Quand nous rencontrons, je vais vous donner les cadeaux. Je vais vous attendre à l’aéroport, et nous allons parler bientôt.

À bientôt,

Kellee

Credits:

Created with images by Pezibear - "letter envelope flowers" • Pexels - "celebration champagne glasses" • Security - "red wine spill spot" • Wokandapix - "classroom school education" • Mammiya - "cafe table chairs" • Counselling - "chips shell salty" • MichaelGaida - "phone old telephone handset"